Le Palais national de Sintra, un château médiéval emblématique

Situé au cœur de la vieille ville de Sintra (Sintra Vila) le Palácio Nacional de Sintra (Palais national de Sintra) domine le paysage avec ses deux cheminées coniques. C’est le palais qui fait l’objet de notre troisième billet dans le cadre de notre série de cinq articles sur les châteaux et les palais du Portugal. De nos jours, ce palais est un élément emblématique de la ville de Sintra, qui réunit différents styles architecturaux. Lors de notre visite, c’est surtout l’intérieur du palais qui nous a séduits, avec ses superbes plafonds, ses murs garnis d’azulejos et ses sols de mosaïques. Nous vous proposons donc de découvrir les détails architecturaux de ce palais, tout en vous donnant quelques informations pratiques afin de le visiter.

Il était une fois, le Palais national de Sintra…

Fondé sous la domination arabe au Xe siècle, afin de servir de résidence au gouverneur maure, le Palais national de Sintra fut ensuite habité par les monarques portugais pendant près de huit siècles. Les multiples styles architecturaux qui le caractérisent aujourd’hui sont l’œuvre de travaux menés par différents rois, notamment le roi Dinis (1261-1325), le roi João Ier (1356-1433), ainsi que le roi Manuel Ier (1469-1521). Depuis 1910, le Palais national est devenu propriété de l’État, mais il n’a été ouvert au public qu’au cours des années 1930, après d’importants travaux de restauration sous la direction de Raul Lino.

Le Palais national de Sintra
Le Palais national de Sintra

Notre visite du Palais national de Sintra

Nous sommes arrivés tôt pour visiter le palais, ce qui nous a permis de découvrir les lieux tranquillement, sans nous presser. Nous avons d’abord été impressionnés par les plafonds des différentes salles, qui constituent de véritables œuvres artistiques. C’est le cas de la Salle des cygnes, qui doit son nom à son plafond de bois de style Renaissance du XVIe siècle, divisé en 27 panneaux octogonaux ornés de cygnes portant au cou un collier doré. La Salle des pies doit, quant à elle, son appellation à son plafond peint qui représente 136 pies noires tenant une rose dans leurs griffes. Il s’agit de l’unique pièce du XVe siècle conservée en l’état. Selon la légende, le roi João Ier aurait fait exécuter cette œuvre afin de faire taire les commérages des dames de la cour! Dans la Salle des blasons, le plafond en coupole est décoré de caissons qui représentent les blasons de 72 familles nobles. Le plafond de la Chapelle est, pour sa part, décoré de motifs mauresques sculptés dans du bois de châtaignier et de chêne. D’autres plafonds du palais sont également dignes de mention, tels que celui de la Salle des sirènes (avec des peintures de sirènes qui jouent de la musique), de même que celui de la Salle des galères (peint de navires).

Le motif octogonal qui orne le plafond de la Salle des cygnes, Palais national de Sintra
Le motif octogonal qui orne le plafond de la Salle des cygnes, Palais national de Sintra
Le plafond de la Salle des pies, Palais national de Sintra
Le plafond de la Salle des pies, Palais national de Sintra
Palais national de Sintra
Le plafond de la Salle des blasons, Palais national de Sintra
Le plafond de la Salle des galères, Palais national de Sintra
Le plafond de la Salle des galères, Palais national de Sintra

Certaines salles sont aussi renommées pour leurs murs, décorés d’azulejos, de carrelages évoquant différents motifs ou de fresques. La plus remarquable à cet égard est, à nos yeux, la Salle des blasons, dont les murs sont ornés de panneaux d’azulejos datant du XVIIIe siècle. Ces panneaux de carreaux bleus et blancs représentent des scènes de chasse et pastorales et sont tellement riches en détails que nous ne pouvions nous lasser de les regarder. En outre, malgré des dommages importants engendrés par le séisme de 1755, un grand nombre de carreaux du XVIe siècle sont présents dans les différentes pièces du palais. Dans la Salle des cygnes, ils revêtent les murs en formant un damier vert et blanc. Dans des couleurs similaires, le carrelage de la cour intérieure centrale est orné d’un motif pied de coq, qui évoque la tradition architecturale arabe. Celui de la Salle des pies forme, de son côté, un motif étoilé, alors que celui de la Chambre du roi Sebastião représente, par endroits, des épis de maïs à l’intérieur de fleur de lys. Ce curieux motif est aussi présent dans la Salle arabe, dont le revêtement de carreaux géométriques donne l’impression d’être en trois dimensions. Dans la Salle des sirènes, ce sont des carreaux en forme de vigne, surmontés d’urnes vertes, qui habillent les murs. La porte de cette salle est également composée d’une mosaïque alternant le blanc, le turquoise et le noir. Finalement, une fresque aux motifs de colombes orne les murs de la Chapelle afin de symboliser le Saint-Esprit.

Un exemple des nombreux azulejos de la Salle des blason, Palais national de Sintra
Un exemple des nombreux azulejos de la Salle des blasons, Palais national de Sintra
La cour intérieure centrale et son carrelage à motif pied de coq, Palais national de Sintra
La cour intérieure centrale et son carrelage à motif pied de coq, Palais national de Sintra
Le carrelage blanc et vert de la Chambre du roi Sebastiao
Le carrelage blanc et vert de la Chambre du roi Sebastiao
Les murs de la chapelle, Palais national de Sintra
Les murs de la chapelle
Palais national de Sintra
La fresque aux motifs de colombes

Outre les murs et les plafonds, d’autres éléments décoratifs nous ont particulièrement séduits lors de notre visite du Palais national de Sintra. C’est le cas, notamment, du revêtement de sol de la Chambre du roi Afonso VI. Emprisonné pendant neuf ans dans cette pièce après avoir été destitué et remplacé sur le trône par son frère, le roi Pedro II, Afonso VI serait, de l’avis de certains, responsable de l’usure du carrelage en raison de son éternel va-et-vient entre son lit et sa fenêtre. Une version plus plausible est plutôt à l’effet que le revêtement serait l’un des plus anciens en son genre au pays, datant des travaux menés au XVe siècle dans le palais. Le sol de la Chapelle est également magnifique, composé de morceaux de carreaux de céramique qui forment une mosaïque aux couleurs et aux formes variées. Certains objets ont aussi attiré notre attention. C’est le cas de la pagode de la Salle chinoise, haute et large de plus de deux mètres, les installations des cuisines, avec leurs fours, leurs marmites, leurs broches de deux mètres et leurs hautes cheminées coniques, les cabinets du XVIIe siècle de la Salle des pies, ainsi que les terrines en porcelaine de Chine de la Salle des cygnes.

Un aperçu des installations des cuisines, Palais national de Sintra
Un aperçu des installations des cuisines, Palais national de Sintra
Palais national de Sintra
Les terrines en porcelaine de Chine de la Salle des cygnes, Palais national de Sintra
Palais national de Sintra
Un cabinet du XVIIe siècle de la Salle des pies, Palais national de Sintra

Quelques conseils et informations pratiques pour rendre votre visite agréable

Tour comme pour le Palais de Pena (également très populaire), nous vous conseillons de visiter le palais dès l’ouverture. Vous pourrez ainsi le découvrir tranquillement, sans vous presser.

Ne vous limitez surtout pas à admirer l’extérieur du palais sans y entrer. Le Palais national de Sintra se distingue, certes, par ses deux cheminées coniques qui dominent le paysage de Sintra, mais surtout par son architecture intérieure, qui mélange les styles gothique, manuélin et mauresque. Prenez le temps de flâner à l’intérieur du palais pour en découvrir tous les détails.

Si vous avez l’intention de visiter plus d’un palais, informez-vous sur la possibilité d’acheter des billets combinés. Valables un mois, ces derniers vous permettront de visiter deux palais ou plus à un prix réduit.

À proximité du palais, de nombreux restaurants permettent de faire une pause en profitant du quartier animé de la vieille ville de Sintra. Vous pourrez y déguster d’énormes bières avec une vue splendide sur le palais!

Un petit (grand!) apéro, devant le Palais national de Sintra
Un petit (grand!) apéro, devant le Palais national de Sintra

3 réflexions sur “Le Palais national de Sintra, un château médiéval emblématique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s