À la découverte du passé colonial de Porto Rico

Porto Rico

Ile préférée de Christophe Colomb, Porto Rico (ou Puerto Rico) est située dans les Antilles, baignée à la fois par l’Océan Atlantique et la Mer des Caraïbes. Destination touristique très populaire chez les Américains, l’île a beaucoup à offrir à ses visiteurs : des plages de sable fin bordées de récifs de corail, des forêts tropicales humides qui donnent accès à une flore aussi magnifique que diversifiée, ainsi que des lagunes, des mangroves et des grottes. Aujourd’hui, c’est le passé colonial de San Juan, sa capitale, que je souhaite vous faire découvrir, à travers son vieux quartier et ses célèbres forts.

Le Vieux San Juan, une balade haute en couleurs

Fondée en 1521, San Juan est la ville la plus ancienne des Amériques après Saint-Domingue, en République dominicaine. Se balader dans le vieux San Juan, c’est se perdre dans les rues et les ruelles qui témoignent de l’héritage espagnol de l’île. Véritable pont entre le Fort San Cristobal et le Fort San Felipe del Morro, la rue Norzagaray est bordée d’une succession de maisons aux façades colorées, dont les balcons en fer forgé regorgent de plantes et de fleurs. Toutes les couleurs de l’arc-en-ciel y sont représentées, du rouge au violet, en passant par le jaune, le vert et le bleu.

Les maisons colorées de la rue Norzagaray
Toro Salao, quartier SoFo
Toro Salao, quartier SoFo

Au sud de la rue Fortaleza, le quartier de SoFo offre, quant à lui, de multiples terrasses, où des bistros tendances proposent des mets et des cocktails variés dans une ambiance animée. On se retrouve alors à la rencontre de diverses traditions culinaires, où se mêlent des influences africaines, amérindiennes, espagnoles et américaines. À essayer sur le pouce : les alcapurrias, de la viande (parfois du crabe), entourée de pâte de banane verte et de racine de taro. Surprenant!

Les habitations modestes de San Juan, Porto Rico -
Les habitations modestes de San Juan

Non loin de là, des habitations beaucoup plus modestes révèlent toutefois que l’île ne se résume pas à un petit paradis coloré… Depuis 2008, le chômage et la pauvreté ne cessent d’augmenter sur l’île, si bien que les statistiques de recensement national indiquaient, en 2011, que 45,6 % des habitants vivaient sous le seul de pauvreté. Triste constat. Malheureusement, l’île n’est pas la seule dans cette situation, puisque ses indices économiques et sociaux se retrouvent dans la moyenne caribéenne.

Le quartier historique de San Juan et ses forts

Inscrit depuis 1983 au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Site historique de San Juan se compose de plusieurs bâtiments, dont le Fort San Felipe del Morro et le Fort San Cristobal, qui demeurent les attractions touristiques principales de la ville. Il est d’ailleurs possible de prendre un billet combiné pour visiter ces deux sites.

La visite du fort San Felipe del Morro est incontournable pour les amateurs d’histoire. Une fois sur les lieux, c’est d’abord l’esplanade (Campo del Morro) qui attire les nombreux touristes venus admirer la citadelle. Les gens s’y rassemblent pour relaxer dans l’herbe, admirer les paysages et faire voler des cerfs-volants dans le ciel. La construction de ce fort a débuté en 1539, pour se poursuivre sur plus de 200 ans. À l’intérieur, on comprend mieux l’importance du fort afin de repousser les attaques des Britanniques et des Néerlandais, avant la conquête de l’île de Porto Rico par les Américains, en 1898. On y retrouve des reconstitutions de dortoirs et des canons. Une fois au sommet, on peut apprécier une vue magnifique sur le Vieux San Juan, l’île de Cabras et une chapelle circulaire qui surplombe l’océan.

Porto Rico1

Porto Rico2À la point Nord-Est de l’île, le Fort San Cristobal permet de magnifiques vues sur la vieille ville de San Juan. La construction de ce fort a débuté en 1634 et s’est prolongée pendant plus d’un siècle. Nous avons particulièrement apprécié la reconstitution d’une caserne espagnole, avec des figurants  et un décor qui nous ont littéralement fait voyager dans le temps.

Porto Rico6 Porto Rico3  Porto Rico5

Ces longues visites ont eu raison de mes sandales (qui ont rendu l’âme!) et nous avons dû quitter les lieux pour que je puisse trouver de nouvelles chaussures me permettant de poursuivre nos aventures portoricaines. Heureusement, les petites boutiques du Vieux San Juan n’étaient pas très loin. Après une journée chaude et humide, nous avons été ravis d’étaler nos serviettes sur une plage de sable doré… San Juan est définitivement une île aux multiples atouts : des monuments historiques aux plages paradisiaques. Pas étonnant que le slogan de l’île soit : « ¡ Puerto Rico lo hace mejor ! », c’est-à-dire  « Ici, on le fait mieux qu’ailleurs ! » Notre soif d’« ailleurs » étant trop grande, nous avons malgré tout quitté les lieux pour en découvrir d’autres… 😉