Récit d’une douce folie : notre nuit de luxe au Palais des Émirats

Pendant nos trois années d’expatriation à Dubaï, nous avons eu l’occasion de visiter l’émirat d’Abu Dhabi à de nombreuses reprises. Dans des billets précédents, nous vous avons d’ailleurs parlé du Souk aux dromadaires (Camel Souk) d’Al Aïn, de notre safari à Sir Bani Yas Island, des activités familiales à faire sur l’île de Yas, de même que de notre apprentissage de la conduite dans le désert de l’Empty Quarter. Aujourd’hui, c’est un lieu phare de la ville d’Abu Dhabi que nous souhaitons vous faire découvrir : le Palais des Émirats (Emirates Palace). Pour célébrer notre dixième anniversaire de mariage, nous avons succombé à la douce folie de nous payer une nuit dans cet hôtel somptueux… On vous raconte tout – ou plutôt presque tout! 😉 – de notre séjour dans ce lieu d’exception.

Le Palais des Émirats en chiffres

La construction du Palais des Émirats s’est terminée en 2005, après trois années de travaux, pour la modique somme de trois milliards de dollars… Ce qui en fait le deuxième hôtel le plus cher du monde, après le Marina Bay Sands de Singapour. Il compte 302 chambres et 92 suites, dont la taille varie de 55 mètres carrés (chambre standard) et plus de 700 mètres carrés (suite la plus spacieuse). Le bâtiment principal de l’hôtel s’étend sur plus d’un kilomètre et est entouré d’un jardin d’environ 100 hectares. Il comprend 114 dômes plaqués d’or pur, du marbre importé de 13 différents pays et plus de 1000 lustres signés Swarovski, dont le plus large pèse 2,5 tonnes. Géré par la chaîne Kempinski, le palais s’est autoproclamé sept étoiles, soit autant que le Burj al Arab à Dubaï.

Emirates Palace. Crédit photo : Román Emin - https://creativecommons.org/licenses/by/2.0
Emirates Palace. Crédit photo : Román Emin – https://creativecommons.org/licenses/by/2.0

Un accueil exceptionnel…

Avec la mosquée Sheikh Zayed bin Sultan al Nayhan, le Palais des Émirats est sans doute le lieu le plus emblématique de la ville d’Abu Dhabi. Dans les tons d’ocre et de rose, au bord de la mer, la forme octogonale de son bâtiment principal avait attiré nos regards dès notre première visite dans la capitale des Émirats Arabes Unis. Mais c’est après avoir franchi l’entrée que nous avons véritablement mesuré la féérie qui émane de ce lieu. Entouré d’un gazon d’un vert éclatant, bordé de fontaines et coiffé de jolies coupoles vertes et dorées, le palais nous a donné l’étrange et agréable sensation d’entrer dans un conte des mille et une nuits, et ce, avant même d’en pousser la porte.

Les fontaines qui bordent le Palais des Émirats
Les fontaines qui bordent le Palais des Émirats
Devant le Palais des Émirats
Devant le Palais des Émirats

À l’intérieur, c’est un accueil inégalable qui nous attendait dès le lobby principal. Surplombant la réception, une coupole de 42 mètres de diamètre nous indiquait que nous entrions alors dans un lieu d’exception. Et c’est d’ailleurs la raison d’être du palais, qui a été construit à la demande de la famille régnante afin d’accueillir les chefs d’états et les délégations officielles venant visiter la capitale des Émirats Arabes Unis. Trois étages sont ainsi réservés à des invités de marque. Après un petit cocktail d’accueil, nous avons été conduits à notre chambre. En chemin, nous avions l’impression de ne pas avoir les yeux assez grands pour admirer toutes les splendeurs que nous croisions :  des lustres en cristal, des murs ornés de fils de soie, des sols en marbre, des colonnes et des plafonds dorés, des tableaux uniques, ainsi que des meubles et des tapis fabriqués exclusivement pour l’hôtel. Soudainement, l’atrium central se dressait devant nous, haut de 70 mètres et pavé de marbre, avec à son sommet une coupole en mosaïque… Une pure merveille! Malgré le luxe et l’élégance qui caractérisaient chaque élément du décor, l’ensemble demeurait relativement sobre, dans des teintes neutres.

Emirates Palace
L’atrium central et sa coupole en mosaïque

Et nous sommes finalement arrivés à notre chambre de « catégorie standard »… qui portait très mal son nom puisqu’elle était loin d’être banale. Hormis les suites, les chambres sont toutes identiques au Emirates Palace, la vue (sur les jardins ou sur la mer) faisant varier le prix. Décorée dans un mélange de styles arabe et contemporain, la nôtre était tout simplement parfaite. Nous avons été particulièrement impressionnés par la spacieuse salle de bains de marbre clair, disposant d’une grande baignoire et d’une robinetterie dorée. Un panneau de contrôle permettait de régler l’intensité de la climatisation, des luminaires, le téléviseur… Et bien d’autres choses, mais j’y serais encore si j’avais voulu tout comprendre! 😉 Comme si ce n’était pas suffisant, nous avions également droit au service d’un majordome 24 heures /24 (oui, oui… vraiment!).

Nous faisons honneur à la corbeille de fruits, Emirates Palace
Nous faisons honneur à la corbeille de fruits, Emirates Palace

Vous l’aurez compris, il est particulièrement difficile de se résigner à quitter un environnement aussi parfait, mais nous avions encore beaucoup à explorer sur le site. Nous sommes donc partis en direction de la plage privée de l’hôtel pour relaxer au soleil. Longue de plus d’un kilomètre et peu achalandée, ce fut l’endroit parfait pour faire une pause lecture, en regardant les adeptes de sports nautiques s’amuser dans les vagues. Non loin de là, nous avons aussi profité des piscines de l’hôtel et du spa. Détente assurée!

La plage privée de l'hôtel
La plage privée, Emirates Palace
Emirates Palace
Un petit tour dans le jacuzzi, Emirates Palace

Des moments magiques…

La nuit venue, le palais s’est graduellement transformé sous nos yeux, scintillant dans la pénombre. À l’intérieur comme à l’extérieur, un éclairage sophistiqué permettait de mettre en valeur chaque angle des bâtiments, de même que les allées de palmiers. Différents restaurants s’offraient à nous pour le repas du soir, mais nous avons décidé de manger au bord de la mer afin de profiter de l’air salin. Nous étions seuls sur la plage, la fraîcheur de février (plus de 20 degrés quand même!) ayant fait fuir à l’intérieur les autres clients de l’hôtel. Tout était parfait : lumières tamisées, torches dans le vent, décor raffiné, service impeccable, repas divin…

L'intérieur du palais à la nuit tombée
L’intérieur du palais à la tombée de la nuit
Le Palais des Émirats s'illumine peu à peu
Le Palais des Émirats s’illumine peu à peu
Notre petit paradis pour souper au bord de la mer
Notre petit paradis pour souper au bord de la mer

Le lendemain matin, un buffet extraordinaire nous attendait avec une variété de plats inouïe, dont les mets fins étaient mis en valeur sur des présentoirs de verre bien ordonnés. L’ensemble était si parfait que nous hésitions presque à tout goûter (j’ai bien dit presque, car tout était trop alléchant pour se priver de ce plaisir!). Ici, rien n’était laissé au hasard, chaque détail reflétait le luxe de l’endroit jusqu’aux couverts signés Christofle. Après un petit-déjeuner copieux à souhait, nous avons continué d’explorer les environs avant de quitter les lieux…

Une jolie vue pour le petit-déjeuner
Une jolie vue pour le petit-déjeuner

Quelques conseils pour rendre votre visite agréable…

Sachez, d’abord et avant tout, qu’il est possible de visiter le palais sans y dormir. Vous devrez toutefois vous habiller en conséquence : chaussures fermées et pantalons longs pour les hommes, en privilégiant une tenue qui couvre les genoux et les épaules pour les femmes. L’entrée est alors gratuite, mais ne permet l’accès qu’aux halls et aux expositions. Les jardins, la plage privée et les chambres sont réservés aux résidents.

Si vous n’avez jamais visité Abu Dhabi, je vous conseillerais de privilégier un autre hôtel (le Hilton, par exemple). L’Emirates Palace est très bien situé, au bout de la corniche et tout près du centre-ville et de plusieurs attractions principales d’Abu Dhabi… Mais y séjourner est une expérience en soi… Tant qu’à s’offrir ce luxe, aussi bien rester sur le site pour en profiter pleinement.

À l’exception des suites, les chambres sont toutes identiques dans leur taille et leur aménagement. Ce qui fera une différence sur votre facture, c’est la vue que vous souhaitez avoir : sur les jardins (catégorie Coral) ou sur la mer (catégories Pearl ou Diamond). Personnellement, la vue sur les jardins nous convenait parfaitement; nous avons préféré dépenser davantage pour manger au bord de la mer.

Si vous allez à l’hôtel pour une occasion spéciale, n’hésitez pas à le mentionner à la réception. Nous ne l’avons pas fait, mais en discutant avec des amis qui y sont allés pour leur anniversaire de mariage, nous avons appris que l’on peut alors bénéficier de petits suppléments (champagne, chocolats, etc.).

Vous souhaitez ramener un souvenir de votre nuit à l’hôtel? Le palais met à votre disposition un distributeur d’or, qui vous permet d’en acheter quelques grammes (les prix variant de 500 AED à 2000 AED – donc de 180 à 700$). C’est dingue, n’est-ce pas?

Le récit de notre séjour au Palais des Émirats se termine donc ici. C’est l’une des douces folies que nous avons décidé de nous offrir en voyage… Et vous, quelle est votre plus grosse folie?

2 réflexions sur “Récit d’une douce folie : notre nuit de luxe au Palais des Émirats

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s