Europe Portugal Récits de voyages

Le Palais de Pena : couleurs et extravagance

Nous débutons aujourd’hui notre série de cinq articles sur les châteaux et les palais de Sintra, une ville qui nous a particulièrement émus lors de notre séjour au Portugal le mois dernier. C’est le Palácio da Pena (Palais de Pena) qui fera l’objet de notre premier billet sur ce thème. Il est, sans contredit, l’un des palais les plus visités du Portugal. Situé à 500 mètres de l’un des sommets de la Serra da Sintra, au cœur d’un parc de 200 hectares, ce palais nous a impressionnés par ses couleurs vives et son extravagance. Voici son histoire, nos impressions sur ce lieu haut en couleurs, de même que quelques informations pratiques pour le visiter dans le bonheur et l’allégresse. 😉

Il était une fois, le Palais de Pena…

Premier palais romantique d’Europe, Pena fut construit sous la direction du baron Ludwig von Eschwegw, de 1842 à 1854, sur l’emplacement d’un ancien monastère hiéronymite qui fut endommagé lors du séisme de 1755. Il fut érigé à la demande du roi Ferdinand II, connu au Portugal sous le nom de Don Fernando II, qui régna sur le Portugal de 1837 à 1853. À la suite du décès de la reine Maria II, cet homme d’origine allemande, surnommé « le roi artiste », décida de s’y  installer avec sa seconde épouse, la comtesse d’Edla. Ensemble, ils menèrent une vie paisible à la campagne, dans ce palais aux couleurs exubérantes. À la mort du roi, le palais fut légué à la comtesse d’Edla, qui est alors devenue la femme la plus riche du Portugal. Son successeur, le roi Carlos Ier, racheta le parc et le palais pour une somme de 410 millions d’escudos. Devenu propriété de l’État en 1889,  le parc fut transformé en musée après l’implantation de la République en 1910. Depuis, les touristes le visitent en grand nombre chaque année.

Notre visite du Palais de Pena

Le Palais de Pena était le site que j’avais le plus hâte de visiter lors de mon séjour à Sintra. Arrivés tôt sur les lieux afin d’éviter les groupes de touristes, nous avons stationné notre voiture un peu plus bas, pour ensuite franchir à pied la distance menant au château, profitant ainsi de son parc et de ses magnifiques jardins. Cette balade à l’extérieur nous a également donné l’occasion de nous familiariser tranquillement avec l’architecture éclectique de ce palais, curieux mélange des styles mauresque, baroque, gothique, manuélin et Renaissance. Mais ce sont les couleurs vives de sa structure extérieure qui nous ont d’abord fascinés une fois sur les lieux, alors que nos yeux étaient attirés en même temps par la muraille jaune canari, les tours d’un rouge écarlate, les carreaux d’un bleu cyan de la façade extérieure et les dômes verdâtres. Une explosion de couleurs vives, au milieu d’une superbe forêt, avec une vue magnifique sur la campagne de Sintra et le château des Maures.

Nous montons tranquillement vers le Palais de Pena
Nous montons tranquillement vers le Palais de Pena
Enfin arrivés, nous découvrons les couleurs vives du Palais de Pena
Enfin arrivés, nous découvrons les couleurs vives du Palais de Pena
Palais de Pena
Vue sur le Palais de Pena, à partir du portique allégorique de la création du monde
Palais de Pena
Devant la façade bleutée du Palais de Pena et sa géométrie mauresque
Palais de Pena
Vue sur la campagne de Sintra, à partir du Palais de Pena
Palais de Pena
Vue sur le château des Maures, à partir du Palais de Pena

À l’instar de sa structure extérieure, l’intérieur du palais nous a étonnés par son mélange d’inspirations, où s’entremêlent des mobiliers rococo, des sculptures mauresques, des lustres néogothiques et des ornements victoriens. Nous avons fait notre entrée dans le palais par une porte mauresque menant à une cour intérieure, où un arc de triton est gardé par un féroce monstre marin qui illustre la création du monde. Dans le palais en lui-même, nous avons suivi un parcours balisé permettant de découvrir les nombreuses salles qui le composent. Nous avons particulièrement aimé les fresques en trompe-l’œil qui couvrent les murs et le plafond de la Salle arabe, les vitraux prussiens de la Salle de bal et ses précieuses porcelaines, de même que la cuisine et son exposition des ustensiles en cuivre d’époque qui affichent les armoiries de Ferdinand II. Au cours de la visite, nous avons appris que Don Fernando et la comtesse d’Edla avaient peur du vide… Chose certaine, ils devaient assurément se sentir confortables dans ce palais surchargé! En déambulant dans les différentes salles du palais, on découvre des objets variés, dont plusieurs œuvres (peintures érotiques, assiettes, etc.) peintes par Carlos Ier, dernier roi du Portugal. Vestiges de l’ancien monastère, le cloître et la chapelle affichent, quant à eux, un style manuélin beaucoup plus sobre. Dans la chapelle, un retable en marbre d’albâtre du XVIe siècle et un magnifique vitrail ornent les murs. Pour sa part, le cloître est revêtu de tuiles colorées avec de jolis motifs hispano-arabes qui appartenaient au monastère d’origine.

Objets décoratifs de l'Orient et fresques en trompe-l'œil de la salle arabe, Palais de Pena
Objets décoratifs de l’Orient et fresques en trompe-l’œil de la Salle arabe, Palais de Pena
Objets décoratifs de l'Orient dans la salle arabe, Palais de Pena
Objets décoratifs de l’Orient dans la Salle arabe, Palais de Pena
Palais de Pena
Le lustre néogothique de 72 bougies de la Salle de bal, Palais de Pena
Des assiettes peintes par le roi, Palais de Pena
Des assiettes peintes par le roi, Palais de Pena
La cuisine du Palais de Pena et ses ustensiles en cuivre
La cuisine du Palais de Pena et ses ustensiles en cuivre
Le cloître du Palais de Pena et ses azulejos, vestiges de l'ancien monastère
Le cloître du Palais de Pena et ses azulejos, vestiges de l’ancien monastère
Le magnifique vitrail de la chapelle du Palais de Pena
Le magnifique vitrail de la chapelle du Palais de Pena

Quelques conseils et informations pratiques pour rendre votre visite agréable

Il faut compter au moins deux heures pour visiter le palais… Et beaucoup plus pour prendre le temps d’explorer son parc et ses jardins.

Pour éviter les foules trop denses pendant la période estivale, arrivez le plus tôt possible sur le site (ouverture entre 9h45 et 10h00, selon la saison) et commencez votre visite par l’intérieur du palais. Le parcours balisé entre les différentes salles fait en sorte que l’on peut difficilement flâner sur les lieux lorsqu’il y a foule, puisqu’il y a invariablement un autre visiteur sur nos talons! Après la visite du palais en lui-même, vous aurez tout le temps nécessaire pour profiter du parc et de ses espaces ombragés.

À moins que vous souhaitiez en faire l’activité sportive de votre journée et que vous ayez beaucoup de temps devant vous, évitez de rejoindre le palais à pied. Seulement quatre kilomètres le séparent de Sintra, mais la pente est très raide. Privilégiez plutôt la voiture, le bus (environ 5 euros aller-retour) ou l’auto-stop (très fréquent, nous sommes d’ailleurs venus à la rescousse de jeunes filles qui n’en pouvaient plus de marcher!) pour grimper jusqu’au site. Une fois rendus au portail de Pena, vous aurez l’occasion de marcher un kilomètre et de traverser une très belle forêt pour vous rendre jusqu’au château (là, par contre, le car me semble un luxe excessif, à moins d’avoir des limitations physiques).

Si vous voyagez avec des enfants, il peut être intéressant de faire une pause au restaurant du palais. Nous avions lu des critiques plutôt mauvaises à son sujet, mais nous y avons mangé un repas convenable, dans une ambiance calme et fort agréable. Sur place, il y a aussi une table à langer pour les petits ainsi que des chaises hautes – un must après quatre heures de porte-bébé! 😉

Si vous avez l’intention de découvrir plus d’un palais, informez-vous sur la possibilité d’acheter des billets combinés. Valables un mois, ces derniers vous permettront de visiter deux palais ou plus à un prix réduit.

Si le temps vous le permet, nous vous conseillons vivement de compléter cette visite par celle du château des Maures qui est tout près… Et qui fera d’ailleurs l’objet de notre prochain billet dans notre série d’articles sur les châteaux et les palais du Portugal!

11 comments on “Le Palais de Pena : couleurs et extravagance

  1. C’était pas mal sur dans ma tête mais tu continues d’enfoncer le clou : le Portugal est très haut sur ma Bucket List ! Merci pour ces récits détaillés !

    Aimé par 1 personne

    • Maman sur 4 continents

      Et c’est juste un début… Il me reste encore plein de choses à vous faire découvrir de ce pays : Queluz, Porto, Lisbonne…! 🙂 Merci pour tes gentils commentaires, c’est toujours agréable d’avoir un feedback. 🙂

      Aimé par 1 personne

      • Je t’en prie, on ne monte pas des articles dans le beurre, c’est toujours agréable de te lire ! C’est drôle pour mon travail j’ai du donner deux conférences sur le Portugal pour vendre notre circuit, les gens pensaient que j’y était allé, mais je rêve du nord du Portugal, et le style Manuélin !

        Aimé par 1 personne

  2. Maman sur 4 continents

    C’est super, tu vas être drôlement renseigné même avant d’y aller! 🙂

    J'aime

  3. Ping : Le château des Maures, un lieu chargé d’histoire… |

  4. Ping : Le Palais national de Sintra, un château médiéval emblématique |

  5. Ping : Quinta da Regaleira : un lieu magique et mystérieux… |

  6. Ping : Cinq châteaux et palais féériques à découvrir dans les collines de Sintra |

  7. Ping : Le palais de Monserrate, le « glorieux Eden » de Lord Byron |

  8. Comme pour toi, c’est la visite que j’attends avec le plus d’impatience! Ton article me conforte dans cette idée 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Eve Pouliot

      C’est vraiment beau et les couleurs sont éblouissantes. Un château qui se distingue des autres, c’est certain! 🙂 J’ai bien hâte de connaître ton point de vue sur ton séjour. 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :