Europe Portugal Récits de voyages

Quinta da Regaleira : un lieu magique et mystérieux…

D’inspiration néo-manuéline, la Quinta da Regaleira est une demeure à la fois étonnante et énigmatique, et ce, tant en ce qui concerne son architecture (intérieure et extérieure) que son incroyable jardin. C’est le palais qui fait aujourd’hui l’objet de notre quatrième billet dans le cadre de notre série de cinq articles sur les châteaux et les palais de Sintra. Lors de notre visite, nous avons surtout aimé nous perdre dans son jardin unique, à la recherche de symboles et de passages secrètement gardés. C’est avec le sentiment que nous devons revenir en ces lieux que nous les avons quittés, persuadés que bien des détails ont échappé à notre attention. Nous vous racontons ici notre visite de ce lieu tout simplement magique, dans lequel nous espérons avoir l’occasion de nous perdre et nous retrouver à nouveau!

Il était une fois, la Quinta da Regaleira…

D’abord connue sous le nom de Quinta da Torre, la propriété fut ensuite surnommée la Quinta da torre da Regaleira, après avoir été achetée, en 1840, par la baronne da Regaleira, qui souhaita en faire une luxueuse résidence d’été. Le millionnaire Carvalho Monteiro l’acheta à son tour en 1893, décidé à transformer cette ancienne quinta du XVIIe siècle en palais unique. Ayant fait fortune au Brésil, grâce au monopole du café et des pierres précieuses, il demanda d’abord à l’architecte Henri Lusseau de dessiner les plans de la maison et du jardin qu’il souhaitait construire. Mais c’est finalement l’architecte et paysagiste Luigi Manini qui reçu ce mandat, après avoir achevé son travail à la Scala de Milan. Animé par l’excentricité de Carvalho, cet architecte de renom débuta les travaux afin de construite la Quinta da Regaleira que nous connaissons aujourd’hui (principalement entre 1904 et 1911). Le domaine fut ensuite acheté par Waldemar Jara d’Orey, en 1946, et par une entreprise japonaise, en 1987. Depuis 1997, la propriété appartient à la ville de Sintra.

Le palais vu du jardin, Quinta da Regaleira
Le palais vu du jardin, Quinta da Regaleira

Notre visite de la Quinta da Regaleira

Nous avons visité la Quinta da Regaleira en après-midi, sous une chaleur écrasante. Dès notre arrivée sur les lieux, nous avons été fascinés par la façade extérieure du palais, chargée de sculptures symboliques et agrémentée de tourelles et de pinacles. Malgré sa couleur grisâtre, le palais n’avait rien de morose. Au contraire, il suscitait notre curiosité en raison de son style architectural plutôt éclectique. Derrière les barreaux du portail, avant même d’accéder au palais, nous pouvions voir ses gargouilles et son jardin. Tout comme des enfants devant une maison dite hantée, nous étions attirés par l’aura de mystère qui émanait de l’endroit…

Notre arrivée à la Quinta da Regaleira
Notre arrivée à la Quinta da Regaleira
La façade extérieure de la Quinta da Regaleira
La façade extérieure de la Quinta da Regaleira

Bien qu’intrigués par les allures gothiques du palais, nous avons débuté notre visite du domaine par son jardin. Nous y avons passé de nombreuses heures, à flâner parmi les statues, les petits ponts, les grottes, les tours et les fontaines. À la fois sauvage et ordonné, le jardin comptait de nombreuses plantes. Par endroits, la végétation semblait pousser librement, sauvage et indomptable… Alors que certains sentiers étaient plutôt impeccablement entourés de camélias, d’hortensias et de fougères. Nous avons visité les lieux librement, ayant comme seul repère la carte du site qui nous avait été remise à l’entrée. En montant et en descendant les allées, nous avons découvert un nouveau monde sur terre, pour ensuite pénétrer dans un monde souterrain. L’un comme l’autre constituaient de véritables labyrinthes, d’où nous sommes sortis avec le sentiment de ne pas avoir tout vu. Chaque pierre semblait incarner un symbole, chaque sentier semblait cacher un pont, chaque mur nous donnait l’impression de se transformer en porte. Tout au long de notre parcours désordonné, nous avons fait de multiples découvertes. Il s’agissait de lever les yeux ou, parfois, de les baisser pour découvrir des symboles issus de la franc-maçonnerie, de l’ordre des Templiers et de la mythologie. 

Le parcours est parsemé de fleurs, Quinta da Regaleira
Le parcours est parsemé de fleurs, Quinta da Regaleira

 

Des sentiers où les symboles se multiplient, Quinta da Regaleira
Des sentiers qui regorgent de mystères, Quinta da Regaleira
Des escaliers qui débouchent sur des lieux plein de surprises, Quinta da Regaleira
Des escaliers qui débouchent sur des lieux plein de surprises, Quinta da Regaleira
À l'intérieur d'une grotte, Quinta da Regaleira
À l’intérieur du monde souterrain, Quinta da Regaleira
La porte de l'Enfer et ses gardiens fidèles, Quinta da Regaleira
La porte de l’Enfer et ses gardiens fidèles, Quinta da Regaleira

Le lieu le plus impressionnant du jardin est, sans aucun doute, le puits d’initiation (aussi appelé puits de l’éternité), qui consiste en une tour inversée de 27 mètres de profondeur. Nous sommes d’abord passés tout près sans le voir, le puits étant caché derrière d’énormes pierres recouvertes de mousse. Après être revenus sur nos pas,  nous l’avons finalement trouvé. Nous y sommes descendus en empruntant un escalier en colimaçon. Une fois en bas, plongés au fond de nous-mêmes et les pieds dans l’eau, des chemins souterrains, formant un véritable labyrinthe, proposaient différentes voies symbolisant les chemins de la vie. Une des théories à propos de ce jardin soutient d’ailleurs qu’il servait de lieu afin d’initier les futurs chevaliers templiers. Dans le puits d’initiation, ces derniers devaient mourir (symboliquement) pour ensuite renaître. 

Le puits d'initiation, tout juste avant de descendre, Quinta da Regaleira
Le puits d’initiation, tout juste avant de descendre, Quinta da Regaleira
Nous descendons tranquillement vers le fond du puits...
Nous descendons tranquillement vers le fond du puits…
Au fond du puits d'initiation, Quinta da Regaleira
Au fond du puits d’initiation, Quinta da Regaleira

Après plusieurs heures à flâner dans le jardin, nous avons décidé d’aller découvrir l’intérieur du palais. Nous avons bien aimé le rez-de-chaussée, qui se démarque par son hall Renaissance de style italien. La salle à dîner (qui porte aussi le nom de salle de chasse) est dominée par un foyer imposant sur lequel trône une statue représentant un homme des bois. La chambre du roi contient, quant à elle, les portraits des 20 rois et quatre reines du Portugal. Dans l’ensemble du rez-de-chaussée, on retrouve des plafonds de bois, des sols de mosaïques, ainsi que de nombreuses fresques et détails architecturaux. Malgré ces éléments qui ont su attirer notre attention, l’intérieur du palais est, pour le reste, plutôt dénudé aujourd’hui, puisque le mobilier et les collections de Monteiro ont été vendues. Les étages supérieurs du bâtiment sont davantage aménagés sous forme de musée, où nous avons appris beaucoup au sujet de l’architecture et de l’histoire du lieu et de son propriétaire. Nous avons aussi bien apprécié les terrasses extérieures, qui permettent une vue panoramique sur les environs, décorées de sculptures représentant différents animaux et personnages.

La porte du hall d'entrée donnant accès aux autres pièces du palais, Quinta da Regaleira
La porte du hall d’entrée donnant accès aux autres pièces du palais, Quinta da Regaleira
La statue qui orne la cheminée de la salle à manger, Quinta da Regaleira
La statue qui orne la cheminée de la salle à manger, Quinta da Regaleira
Une fresque de la salle de musique, Quinta da Regaleira
Une fresque de la salle de musique, Quinta da Regaleira
Le lion qui orne la poignée de porte de la Chambre du roi, Quinta da Regaleira
Le lion qui orne la poignée de porte de la Chambre du roi, Quinta da Regaleira

 

La terrasse extérieure et ses scultptures, Quinta da Regaleira
La terrasse extérieure et ses scultptures, Quinta da Regaleira
La vue sur deux châteaux célèbres de Sintra : le château des Maures et le Palais de Pena
La vue sur deux châteaux célèbres de Sintra : le château des Maures et le Palais de Pena

Quelques conseils et informations pratiques pour rendre votre visite agréable

Assez étrangement, la Quinta da Regaleira semble boudée par les touristes qui viennent visiter Sintra. Le site n’étant pas bondé, même en après-midi, vous pouvez facilement combiner cette visite avec celle d’un autre palais plus populaire (le Palais de Pena ou le Palais national de Sintra, que nous vous suggérons plutôt de visiter en matinée). Attention toutefois d’avoir l’énergie suffisante pour découvrir le jardin, puisque le site se situe à flanc de colline. Nous vous conseillons aussi d’éviter d’y aller en soirée, bien que le palais soit ouvert entre les mois d’avril et de septembre, afin de ne pas manquer tous les petits détails présents en ce lieu.

Si vous n’avez que peu de temps à consacrer à ce palais (ce qui serait dommage, car il vaut vraiment la peine d’être exploré en profondeur), visitez prioritairement le jardin. Le palais en lui-même est intéressant à découvrir, mais outre le rez-de-chaussée, il est plutôt dénudé et prend davantage des allures de musée. Comparativement aux autres palais de la ville (sauf celui de Monserrate), c’est surtout son jardin qui mérite que l’on s’y attarde plusieurs heures.

Nous ne sommes pas des adeptes de visites guidées, nous préférons généralement découvrir un nouvel endroit par nos propres moyens. C’est d’ailleurs ce que nous avons fait à la Quinta da Regaleira. Si nous y retournons un jour, nous ferons cependant une visite guidée du site (possible en français sur rendez-vous), afin de bien comprendre tous les symboles présents dans ce lieu si mystérieux. La carte donnée à l’entrée est certes utile, mais malheureusement incomplète et pas toujours claire.

Une lampe de poche est un compagnon de choix pour vous aventurer confortablement dans tous les coins du jardin. Elle sera, par exemple, bien utile afin d’explorer les grottes du site de même que le puits d’initiation.

Si vous avez l’intention de visiter plus d’un palais, informez-vous sur la possibilité d’acheter des billets combinés. Valables un mois, ces derniers vous permettront de visiter deux palais ou plus à prix réduit.

Le site du palais dispose d’une très belle terrasse où il est possible de prendre un verre ou de manger une bouchée. Malheureusement pour nous, il n’y avait aucune chaise haute pour notre fille. Après une journée de porte-bébé, nous avons renoncé à y manger pour cette raison. Le site est cependant tout près du centre de Sintra, où de nombreux restaurants (avec chaise haute) offrent des cuisines variées.

2 comments on “Quinta da Regaleira : un lieu magique et mystérieux…

  1. Ping : Cinq châteaux et palais féériques à découvrir dans les collines de Sintra |

  2. Ping : Le palais de Monserrate, le « glorieux Eden » de Lord Byron |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :