Hawaii Océanie Récits de voyages

Le tour de Big Island en Westfalia : nos sites préférés et nos coups de cœur

Admirer le coucher du soleil au sommet du Mauna Kea, nager avec des tortues de mer, regarder la lave qui s’écoule du volcan Kilauea, découvrir des pétroglyphes gravées dans la lave sur les flancs du Pu’u Loa, marcher dans un tube de lave formé depuis plus de 500 ans, se prélasser sur des plages de sable blanc, blond, noir… et même vert!

Après un court vol Honolulu – Hilo (voir mon billet précédent sur l’île d’Oahu), nous partons à la découverte de Big Island en Westfalia, le Mahana Pu’u (loué à la compagnie Happy Campers). Le tour de l’île nous permet de vivre des expériences uniques : admirer le coucher du soleil au sommet du Mauna Kea, nager avec des tortues de mer, regarder la lave qui s’écoule du volcan Kilauea, découvrir des pétroglyphes gravées dans la lave sur les flancs du Pu’u Loa, marcher dans un tube de lave formé depuis plus de 500 ans, se prélasser sur des plages de sable blanc, blond, noir… et même vert!

Ces expériences vous font rêver? Voici nos impressions sur les sites que nous avons visités aux quatre coins de l’île. Elles sauront, nous l’espérons, vous inspirer dans vos propres découvertes sur cette île, qui va bien au-delà des clichés généralement associés à l’Aloha State.

Notre itinéraire sur Big Island, Hawaii - 2010
Notre itinéraire sur Big Island, Hawaii

Voyager en Westfalia… Et pourquoi pas?

Découvrir Big Island était un rêve que je caressais depuis longtemps. J’avais salivé d’envie en regardant les albums de mes amis qui avaient eu l’occasion d’y aller et j’avais une bonne idée des sites que je souhaitais visiter. Cette fois, c’était mon tour et j’allais savourer chaque moment de cette petite escapade en amoureux!

Le choix du Westfalia pour vivre notre aventure sur l’île s’est rapidement imposé à nous lorsque nous avons tracé notre itinéraire. Nous voulions découvrir le maximum de cette île, sans perdre de temps à alterner les check in et les check out. Nous voulions être mobiles, nous laisser porter par l’aventure, tout en nous sentant libres de nous attarder dans certains lieux qui nous plaisent ou d’écourter le temps passé sur d’autres sites qui, à nos yeux, étaient décevants. Le Westfalia se prête bien à ce style de voyage. Douillette de nature, j’avais quand même des craintes quant au confort limité de ce type de voyage… Mais je vous en parlerai dans un prochain billet. 😉

Big Island, Hawaii - 2010
Le tour de Big Island en Westfalia, Hawaii

La Côte Est et ses environs

Hilo

Petite ville pluvieuse, Hilo a plusieurs charmes à vous partager. Pour bien débuter votre séjour dans cette ville, nous vous suggérons de faire le plein de fruits frais et de souvenirs au  Hilo Farm Market. Au carrefour de Mamo Street et de Kamehameha Avenue, ce marché exotique est ouvert le mercredi et le samedi en matinée. Souriants et accueillants, les vendeurs s’y font un plaisir de vous présenter leurs produits et de vous donner des conseils sur les lieux à ne pas manquer dans les environs. Les hawaïens sont fiers de leurs îles et ils ont bien raison de l’être!

Après quelques achats, il est intéressant de faire un petit arrêt sur Banyan Drive, une avenue circulaire bordée d’une cinquantaine de banians immenses. Ces arbres sont plantés, depuis 1933, par des célébrités venues visiter l’île. Cette avenue est d’ailleurs surnommée Hilo Walk of Fame. À proximité, vous pouvez découvrir Liliuokalani Gardens, un parc créé par la Reine Liliuokalani, en hommage aux premiers habitants japonais de l’île. Faisant face à la baie d’Hilo, l’endroit est très zen et il est possible d’y faire une balade agréable à travers ses petits sentiers, qui conduisent sur de jolis ponts traversant des étangs. La végétation que l’on y retrouve est à la fois colorée et très diversifiée. À partir de ce parc, il est possible de rejoindre Coconut Island, une petite île accessible par le biais d’une passerelle piétonne du haut de laquelle vous pourrez admirer des tortues qui valsent dans l’eau. Située dans la baie d’Hilo, le nom d’origine de l’île est Mokuola, qui signifie « île de la vie » ou « guérison », car les eaux qui la bordent ont longtemps été réputées pour leurs vertus thérapeutique. Vous y trouverez des aires de pique-nique ainsi qu’une plage de sable fin.

Liliuokalani Gardens, Hilo, Big Island, Hawaii - 2010
Liliuokalani Gardens, Hilo

Plusieurs plages méritent également de vous y attarder. Si vous souhaitez nager avec des tortues, Richardson Beach Park est l’endroit par excellence. Il s’agit d’une plage de sable noir, protégée par des rochers de lave naturelle, qui offre des conditions parfaites pour la plongée en apnée. Ce sont des locaux qui nous avaient conseillé l’endroit et nous n’avons pas été déçus. Nous avons eu la chance de nous y baigner avec deux tortues immenses dans un endroit paradisiaque. Des instants magiques! Également réputé pour être fréquenté par les dauphins et les tortues, Leleiwi Beach Park est l’endroit parfait pour faire un pique-nique à l’ombre des palmiers. De nombreux poissons tropicaux y trouvent refuge, ce qui fait de cette plage un lieu de plongée populaire. Nous avons pu y apercevoir des tortues et des dauphins, à quelques mètres de distance. Autrefois très populaire, Hilo Bay Beachfront Park est l’une des plus longues plages de Big Island. En raison de la pollution de ses rives, elle est aujourd’hui peu fréquentée par les baigneurs, mais elle demeure un endroit où les touristes et les locaux vont pêcher et pratiquer des sports nautiques. Dans le parc qui longe la plage, vous pourrez vous promener sur des petits ponts en forme de vagues. Pour les passionnés d’histoire, on y retrouve aussi une statue du roi Kamehameha.

Baignade avec les tortues, Hilo, Big Island, Hawaii - 2010
Richardson Beach Park, Hilo

Akaka Falls State Park

Afin d’atteindre les célèbres chutes d’eau d’Akaka Falls State Park, n’hésitez pas à suivre la Pepeekeo Scenic Drive, une route panoramique sinueuse qui offre, à chaque virage, une vue extraordinaire sur les environs. Du haut de la falaise, vous pourrez observer la forêt tropicale et l’océan, en roulant tranquillement sous les arbres et en faisant quelques arrêts en route pour immortaliser ce décor de rêve avec votre appareil photo.

Pepeekeo Scenic Drive, Côte Hamakua, Big Island, Hawaii - 2010
Pepeekeo Scenic Drive, Côte Hamakua

Une fois arrivé au Akaka Falls State Park, un sentier de randonnée, aménagé dans une forêt tropicale luxuriante, vous permettra d’admirer deux chutes d’eau : Kahuna et Akaka. Haute de 137 mètres, la chute Akaka est particulièrement impressionnante. En marchant vers les chutes, vous pourrez observer de nombreuses fleurs colorées parmi les fougères et les bambous. Quelques panneaux d’information vous permettront aussi d’en apprendre davantage sur la faune et la flore de la région.

Akaka Falls State Park, Big Island, Hawaii - 2010
Akaka Falls State Park, Big Island
Akaka Falls State Park, Big Island, Hawaii - 2010
Akaka Falls State Park, Big Island

Rainbow Falls

Les Rainbow Falls sont de superbes chutes de 24 mètres de haut, qui s’écoulent d’une grotte de lave naturelle et se jettent dans un bassin entouré d’herbes sauvages. Au lever du soleil, on aperçoit souvent un arc-en-ciel à travers la brume, d’où le nom du site, mais nous sommes arrivés trop tard pour l’admirer. Dommage! Pensez donc à vous y rendre tôt afin d’admirer ce spectacle de la nature!

Rainbow Falls, Big Island, Hawaii - 2010
Rainbow Falls, Big Island

Mauna Kea

À Hilo, vous pourrez rejoindre le Mauna Kea en empruntant Saddle Road. Plus haut volcan de l’archipel (4205 mètres), il est au repos depuis 4500 ans. En chemin, il est conseillé de faire des haltes au Kipuka Pu’u Huluhulu et au Visitor’s Center (à 2810 mètres) afin de vous habituer à l’altitude. Plus vous monterez, plus il fera froid et la végétation changera de façon radicale sous vos yeux. Une fois au sommet, c’est un froid hivernal qui vous attend. Mauna Kea signifie d’ailleurs « montagne blanche » en hawaiien, parce que son sommet est recouvert de neige en hiver.  Il est possible de faire un peu de hiking pour rejoindre le sommet le plus élevé afin d’admirer le coucher du soleil au dessus des nuages. Si vous optez pour une excursion guidée, vous serez ensuite initiés à l’astronomie (ça vaut le coup!). Le sommet du volcan bénéficie de conditions climatiques et atmosphériques particulièrement favorables afin d’observer les planètes et les constellations. On y trouve d’ailleurs plusieurs télescopes et centres d’observation.

visitorcenter
Visitor’s Center, Mauna Kea
maunakea1
Au sommet du Mauna Kea, Big Island
maunakean5
Coucher de soleil au sommet du Mauna Kea, Big Island

Notre site coup de cœur pour camper sur la Côte Est…

Laupahoehoe Beach Park est un site qui offre la possibilité de camper sur la Côte Est. Vous pourrez vous y installer, au bord de la mer, et savourer des viandes grillées au BBQ en profitant de la tranquillité des lieux. Il s’agit d’une zone à risque de tsunami, mais comme le dernier remonte à 1946, il est possible d’y dormir sans crainte près de la mer. Dans le parc, les noms et l’âge des 19 enfants et des cinq adultes ayant perdu la vie lors de cette catastrophe naturelle sont gravés dans la pierre. Malgré son passé tragique, l’endroit est d’une beauté sauvage à couper le souffle. Après une nuit calme, vous pourrez admirer le lever du soleil sur la mer, qui vient se briser sur les rochers de lave durcie.

Laupahoehoe Beach Park, Big Island, Hawaii - 2010
Laupahoehoe Beach Park, Big Island
Lever du soleil au Laupahoehoe Beach Park, Big Island, Hawaii - 2010
Lever du soleil au Laupahoehoe Beach Park, Big Island

La Côte Nord

Waipio Valley

En route vers le Nord, vous devez absolument faire un arrêt à Waipio Valley Lookout, qui offre une vue impressionnante sur la « vallée des rois ». N’hésitez pas à descendre dans la vallée afin d’y découvrir ses falaises, ses terres fertiles, ses cascades et sa plage de sable noir. Vous devez toutefois le faire à pied ou en 4X4, car le chemin qui y mène accuse un dénivelé important (pente de 25 % sur plus d’un kilomètre). Pour notre part, nous nous sommes limités à admirer la vue sur ce lieu sacré, puisqu’il faisait très chaud et que nous avions encore beaucoup de route à faire. Ce sera pour une prochaine fois!

Waipio Valley, Big Island, Hawaii - 2010
Waipio Valley Lookout, Big Island

Waimea

Nous avons passé peu de temps à Waimea, cette petite ville qui prend appui sur les Kohala Mountains. On ne peut néanmoins que vous inciter à aller découvrir ce coin de l’île, où les paysages spectaculaires se multiplieront sous vos yeux. Région d’élevage qui héberge le plus grand ranch privé des États-Unis (Parker Ranch), cet endroit est le paradis des cowboys hawaïen, appelés paniolos, que vous croiserez nombreux sur la route.

Waimea, Big Island, Hawaii - 2010
Waimea, Big Island

Notre coup de cœur shopping sur la Côte Nord

Entre Waipio Valley et Waimea, n’hésitez pas à faire une halte pour prendre un café dans la petite ville d’Honokaa, refuge des hippies de Big Island. Autrefois reconnue comme un pôle important de l’activité sucrière de la région, la ville attire aujourd’hui les touristes et les hawaiiens natifs pour ses boutiques d’antiquités et ses galeries d’art. Les magasins de sa rue principale ont conservé leur façade d’antan, ce qui vous plongera dans les années 1920. Si vous avez toujours rêvé de vivre à l’époque des années folles, vous serez servis!


La Côte Ouest

Hapuna Beach Park

Hapuna Beach Park est l’un des véritables joyaux de Big Island. Elle a été proclamée à plusieurs reprises « meilleure plage des États-Unis ». Ses eaux bleues claires, bordées de sable blanc et doré, font de cette plage un endroit populaire pour les amateurs de baignade. La plage est entourée d’un parc, qui offre plusieurs installations publiques au milieu des cocotiers. Détente assurée!

Hapuna Beach, Big Island, Hawaii - 2010
Hapuna Beach, Big Island

Kona Pacific Farmers Cooperative

La Côte Ouest est aussi un endroit de choix pour visiter une coopérative de café. Nous avons choisi  la Kona Pacific Farmers Cooperative, une coopérative de café et de fruits. En activité depuis 1910, elle rassemble aujourd’hui près de 300 producteurs locaux. Nous l’avons visitée en pleine période de production, ce qui nous a permis d’en apprendre davantage sur la fabrication du café, ainsi que sur plusieurs arbres fruitiers. Avant de repartir avec quelques provisions …

Kona Pacific Farmers Cooperative, Kona, Big Island, Hawaii - 2010
Kona Pacific Farmers Cooperative, Kona

Kealakekua Bay

Après avoir loué un kayak et du matériel de plongée, partez découvrir Kealakekua Bay. En vous y rendant en kayak, vous aurez peut-être la chance de voir des dauphins (ce fut notre cas!). L’endroit est réputé pour la plongée en apnée, tout près du monument du Capitaine Cook, érigé en hommage au navigateur britannique James Cook. C’est l’homme qui a découvert les îles d’Hawaii et il fut tué à cet endroit par les indigènes, en 1779. Nous avons pu y admirer des poissons nombreux, variés et multicolores, dans une eau limpide. Un gros WOW!

Kealakekua Bay, Big Island, Hawaii - 2010
Kealakekua Bay, Big Island
Kealakekua Bay, Big Island, Hawaii - 2010
Kealakekua Bay, Big Island

Notre restaurant coup de cœur sur la Côte Ouest…

Lors de votre passage sur la Côte Ouest, nous vous conseillons d’aller prendre un petit-déjeuner au Coffee Shack, un restaurant dont la terrasse offre une vue splendide sur Kona et ses environs. Vous aurez rapidement la visite de petits compagnons de table : des lézards venus manger les restes de confiture. Mignons!

Coffee Shack, Kona, Big Island, Hawaii - 2010
Coffee Shack, Kona

La Côte Sud

Punalu’u Black Sand Beach

En route vers cette célèbre plage de sable noir, vous serez saisis par les paysages sombres et volcaniques que vous verrez défiler sous vos yeux. Dignes d’un roman de Stephen King, vous aurez le sentiment que la fin du monde n’est pas très loin…

En route vers South Point, Big Island, Hawaii - 2010
En route vers Punalu’u Black Sand Beach, Big Island

Une fois à destination, vous serez charmés par Punalu’u Black Sand Beach, une magnifique plage de sable noir où vous pourrez admirer de nombreuses tortues qui viennent pondre leurs œufs sur la rive. La couleur noire du sable s’explique par l’érosion de la lave durcie. N’hésitez pas à vous  installer au bord de l’eau pour y passer la nuit. Nous y avons passé une nuit magique, complètement seuls sur cette plage pourtant fort populaire. Vous serez ainsi en mesure de voir le soleil se lever sur la plage, en regardant les tortues rejoindre la mer tranquillement.

tortue-sablenoir
Punalu’u Black Sand Beach, Big Island

plagenoirehawaii
Punalu’u Black Sand Beach, Big Island

South Point (Ka Lae)

Après un petit-déjeuner à admirer les tortures de mer sur fond de sable noir, allez découvrir South Point (Ka Lae), le point le plus au Sud des États-Unis. C’est là où les premiers explorateurs polynésiens arrivèrent, en raison de sa proximité avec Tahiti. Essentiellement fréquenté par des pêcheurs et des curieux (comme nous!), l’endroit se résume à des falaises qui bordent l’océan. Nous y sommes arrivés sous un ciel assez morose, après une route cahoteuse de plusieurs kilomètres.

South Point, Big Island, Hawaii - 2010
South Point, Big Island

Papakolea Beach (Green Sand Beach)

À l’est de South Point, partez à l’aventure vers Papakolea Green Sand Beach, une plage de sable vert. Afin d’admirer cette curiosité naturelle, vous devrez marcher environ six kilomètres à travers les champs de lave. Une fois arrivés à destination, vous pourrez en profiter dans le calme et la tranquillité, car peu de touristes font la randonnée qui y mène.  Lorsque nous y sommes allés, nous étions seuls sur la plage, fascinés par sa couleur peu commune. La coloration du sable s’explique par l’érosion qui entraîne l’éparpillement de grains verts issus de l’olivine, un minéral contenu dans les anciens rochers volcaniques qui surplombent la plage. Ces pierres volcaniques proviennent du Pu’u O Mahana, un volcan entourant la baie qui est entré en éruption il y a 49 000 ans. La plage déserte est parfaite pour faire un pique-nique et s’y baigner, en portant attention à la force du courant. Une halte fraîcheur plus que bienvenue après une balade au vent, où la poussière vous collera sans doute à la peau. Après cette randonnée, nous vous conseillons de casser la croûte au Shaka Restaurant, le bar le plus au Sud des États-Unis qui propose d’énormes burgers avec de la bière.

enrouteplageverte
En route vers Papakolea Green Sand Beach, Big Island
Papakolea Green Sand Beach, Big Island, Hawaii - 2011
Papakolea Green Sand Beach, Big Island
Papakolea Green Sand Beach, Big Island, Hawaii - 2010
Papakolea Green Sand Beach, Big Island

Parc national des volcans

Le Parc national des volcans est un incontournable pour les touristes souhaitant découvrir Big Island. Nous vous conseillons de débuter la visite du parc par le Kilauea Visitor’s Center, où vous trouverez les informations nécessaires à la poursuite de votre périple. Arrêtez ensuite au Thomas A. Jaggar Museum, d’où nous pourrez voir le cratère Halemaumau. Si vous y allez de jour, n’oubliez pas d’y retourner à nouveau une fois la nuit tombée,  afin d’admirer la fumée orange dégagée par le cratère. Le musée est aussi l’endroit parfait pour vous initier à la volcanologie et à son évolution à travers le temps.

Le long de la Crater Rim Drive, une route de 18 kilomètres, d’autres sites sont intéressants à découvrir, tels que les Steam Vents, des trous dans le sol qui laissent échapper de la vapeur provenant des roches volcaniques.  Nous vous conseillons aussi  de faire le circuit menant au Thurston Lava Tube, un tunnel de lave formé il y a environ 500 ans. Pour constater les ravages du volcan Kilauea, lors de son éruption en 1959, vous pouvez également emprunter un sentier de 1,6 km (aller-retour). Il s’agit de la Devastation Trail, une zone forestière dévastée par la lave.

cratere2
Le cratère Halemaumau, Parc national des volcans
La fumée orange du cratère Halemaumau, Parc National des Volcans, Big Island, Hawaii - 2010
La fumée orange du cratère Halemaumau, Parc national des volcans
Lava Tube
Thurston Lava Tube, Parc national des volcans

La Chain of Craters Road est une autre route à ne pas manquer dans le Parc national des volcans. Sur une trentaine de kilomètres, au cours desquels on perd plus de 1100 mètres d’altitude, vous serez émerveillés par les différents paysages qui défileront sous vos yeux. Au début de notre randonnée, le ciel était nuageux, il ventait et il pleuvait. Mais une fois en bas, il faisait très chaud et le soleil était au rendez-vous. Ne ratez pas l’occasion de faire une randonnée (3,2 kilomètres aller-retour sur de la lave solidifiée) pour voir les pétroglyphes sur les flancs du Pu’u Loa, où plus de 15 000 dessins sont dénombrés. Dans la tradition hawaïenne, les trous dans le sol symbolisent des naissances. La route s’arrête avec les falaises de lave refroidie provenant des éruptions du volcan Kilauea en 1983. Vous pourrez y observer Holei Sea Arch, une arche de près de 30 mètres de haut, située en pleine mer. Elle est constituée de lave durcie que la mer aurait creusée. Selon la légende, Pele (déesse des volcans) s’y serait disputée avec sa sœur Namakaokahai (déesse des océans).

Chain of Craters Road, Parc national des volcans, Big Island, Hawaii - 2010
Chain of Craters Road, Parc national des volcans
Pétroglyphes sur les flancs du Pu'u Loa, Parc national des volcans, Big Island, Hawaii - 2010
Pétroglyphes sur les flancs du Pu’u Loa, Parc national des volcans

Notre excursion coup de cœur sur la Côte Sud

Plusieurs options sont possibles afin d’observer de plus près la coulée de lave du volcan Kilauea. Certains y vont par bateau, alors que d’autres préfèrent l’hélicoptère. Nous vous suggérons plutôt de tenter l’excursion Pahoa Lava Hike, organisée par Arnott’s Lodge. Cette excursion vous mènera dans une zone nommée Pahoa, en traversant une propriété privée (d’où la nécessité de vous y rendre en excursion guidée, car une autorisation est nécessaire). Pour y accéder, vous devrez parcourir huit kilomètres de marche sur de la lave durcie et inégale. À un certain moment, vous vous retrouverez au bord d’une falaise qui surplombe la mer. De l’autre côté, de hautes végétations sont habitées par des cochons sauvages. C’est l’aventure quoi! Mais cette randonnée vous mènera vers un spectacle fabuleux, où vous vous tiendrez à quelques mètres de la lave qui s’avancera de plus en plus vers vous. Le site n’est aucunement sécurisé, alors la prudence est de mise. Le retour est particulièrement difficile, car la nuit empêche de bien voir où l’on met ses pieds… Mais les souvenirs de cette expérience resteront gravés dans votre mémoire pour toujours.

En route vers le volcan Kilauea, Big Island, Hawaii - 2010
En route vers le volcan Kilauea, Big Island
Devant la lave du volcan Kilauea, Big Island, Hawaii - 2010
Devant la lave du volcan Kilauea, Big Island

Nous avons adoré nos vacances dans les îles d’Hawaii (Big Island et Oahu). Nous rêvons d’ailleurs d’y retourner afin de découvrir les autres îles de l’archipel. À suivre donc…

 

6 comments on “Le tour de Big Island en Westfalia : nos sites préférés et nos coups de cœur

  1. Ping : Plongez avec moi dans le sanctuaire marin de l’île de Bonaire… |

  2. Ping : Ce jour où j’ai traqué la lave du volcan Kilauea |

  3. Ping : Mon tour du monde des plus beaux couchers de soleil en 15 photos… |

  4. Ping : 17 ans de mariage : les coups de cœur et les galères de nos voyages |

  5. Ping : Le blogue et moi, un an déjà! – Nos Racines sur 4 Continents

  6. Ping : Sur les routes de l’Arizona avec Caro (14 ans) – Nos Racines sur 4 Continents

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :