Les chutes d’Iguazu en famille

Les chutes d'Iguazu en famille

Le Brésil, le Paraguay et l’Argentine partagent une frontière, matérialisée par l’une des sept merveilles naturelles du monde : les chutes d’Iguazú. Promesse de dépaysement, d’exotisme et d’un des plus beaux panoramas du monde, il ne nous en faut pas plus pour sauter dans un avion! Une fois de plus, Agathe, de l’agence de voyage locale Argentina Excepción, est notre invitée sur le blogue afin de vous embarquer pour un voyage en famille au plus près des chutes!

Les chutes d’Iguazú : un parc aquatique grandeur nature

Les chutes d’Iguazú sont en fait un ensemble de 275 cascades qui s’étendent sur trois kilomètres et interrompent la rivière Iguazú. La plus grande chute est appelée Garganta del Diablo (Gorge du Diable) et atteint 90 mètres de haut. En tout, ce sont plus de 6 millions de litres d’eau qui se déversent par seconde, de quoi impressionner toute la famille! Le Brésil et l’Argentine ont chacun créé un parc national pour préserver ce joyau naturel et permettre sa visite.

Chutes d'Iguazu - Vue aérienne

Du côté brésilien : la photo souvenir

Un bus part de l’entrée du parc pour nous emmener au premier point de vue. Malgré le monde, on parvient à se faufiler jusqu’à la plateforme et là on pousse des cris d’admiration devant la vue qui s’offre à nous. Les chutes s’étendent devant nos yeux dans leur totalité, c’est magique! Les cascades s’élancent et rebondissent dans la végétation environnante avant de se fondre dans les remous plusieurs dizaines de mètres plus bas. On a beau avoir contemplé des photos d’Iguazú auparavant, rien ne vaut de voir ce spectacle de ses propres yeux.

On finit par s’arracher à la balustrade, même si on y resterait bien des heures, pour continuer jusqu’à un deuxième point de vue. Cette fois-ci la passerelle s’avance dans les chutes, on voit et on sent l’eau passer sous nos pieds et puis se jeter dans le vide. C’est impressionnant! N’oubliez pas d’enfiler votre k-way ou vous risquez d’être mouillés!

Passerelle côté brésilien

Du côté argentin : l’exploration

Plusieurs sentiers permettent de se promener au plus près des chutes dans le parc national d’Iguazú. Le circuit supérieur surplombe les chutes : on s’étonne devant le calme du fleuve en amont, on ne se doute pas que quelques mètres plus loin, l’eau se jette de plusieurs dizaines de mètres de haut. Le circuit inférieur guide le visiteur au pied des cascades, on peut presque les toucher! Faire une photo de famille sans se tremper et sans fermer les yeux relève de la prouesse! Enfin le dernier circuit mène jusqu’à la fameuse Garganta del Diablo. En forme de fer à cheval, cette chute est particulièrement impressionnante : les litres d’eau dévalent la falaise dans un fracas assourdissant. Les enfants seront ravis d‘emprunter le petit train écologique qui relie les différents sentiers.

Embarcation

Des animaux par milliers

De nombreux animaux se promènent en toute liberté, surtout du côté argentin. On peut rencontrer des coatis, sorte de ratons-laveurs très gourmands, des toucans et aras, des jaguars et des caïmans qui se prélassent au soleil, au bord de la rivière.

Au Brésil, juste avant l’entrée du parc national, se trouve un Parc aux Oiseaux. Une excursion rêvée pour les enfants, et qui ravira également les plus grands. Des dizaines d’espèces d’oiseaux, de toutes les couleurs et de toutes les formes, vivent dans ce parc. Le plus impressionnant : des volières géantes qui permettent aux visiteurs de pénétrer dans l’antre des perruches et perroquets multicolores. Ça caquète et ça vole dans tous les sens! Attention la tête, les oiseaux se font un malin plaisir de frôler leurs invités! Mais ce que nous avons préféré reste tout de même la rencontre avec les toucans. Avec leur plumage noir et leur immense bec orangé, ils représentent bien l’exotisme de cette région du monde. Ils ne sont pas farouches pour un sou et se laisseraient presque caresser!

Toucan

Je tiens à remercier Agathe pour ce billet qui me permet de rêver à des paysages que je n’ai pas encore eu l’occasion d’admirer. Je n’ai maintenant qu’une envie : embarquer toute ma petite famille dans un voyage en direction des chutes d’Iguazú!

Pour plus d’informations sur les chutes d’Iguazú.

5 bonnes raisons de voyager en famille en Argentine

Argentine-couverture

L’Argentine, ça vous a toujours fait rêver! Mais voilà, maintenant que vous avez des bambins, vous hésitez… Que nenni! Agathe Facomprez est notre invitée sur le blogue cette semaine et elle vous propose cinq bonnes raisons de voyager en Argentine avec des enfants.                   

1- Des activités par milliers

La superficie de l’Argentine fait plus de quatre fois celle de la France et le territoire croise deux latitudes ainsi que le tropique du Capricorne. Cela explique la diversité des climats et paysages qu’offre le pays : impossible de se lasser en Argentine, on découvre chaque jour de nouveaux trésors. Dans le Noroeste, quelques randonnées à pieds ou en vélo dans les montagnes arides sont proposées; vers Mendoza on fait du rafting; en Patagonie on fait du trekking; à Iguazu on admire les oiseaux tropicaux aux couleurs surnaturelles et dans l’ensemble du pays on peut monter à cheval.

Esteros del Ibera

2- Des oasis atemporelles où se reposer

L’Argentine a conservé son authenticité : dans les rues de Buenos Aires, les Porteños boivent du mate; dans les villages de la Pampa, on croise des gauchos et le weekend, familles et amis se réunissent au campo pour se régaler d’un asado. Vous pourrez expérimenter ce mode de vie argentin dans l’une des nombreuses estancias qui se trouvent dans le pays. Au programme : promenade à cheval dans les champs alentour, rassemblement du bétail avec les gauchos, repos bien mérité au coin du feu et dégustation des produits de la propriété, notamment la succulente viande de bœuf. Le voyageur est réellement transporté dans un tout nouvel univers et les enfants sont ravis de jouer les cow-boys le temps de quelques jours!

Gauchos

3- Des petites bêtes partout

Sur la péninsule Valdez, les enfants sont transportés de joie à la vue de tous les animaux marins qu’on y trouve : des manchots, des lions de mer, des oiseaux en tout genre et surtout des baleines et des dauphins! Dans les Andes on rencontre plutôt des lamas, guanacos et autres camélidés. Plusieurs réserves naturelles quadrillent le pays, dont la réserve d’Esteros del Ibera. Située au Nord-Est de l’Argentine, dans la région de Corrientes, c’est en fait une vaste lagune et des marais qui entourent une île où se trouve le village de Carlos Pellegrini. En bateau on aperçoit des dizaines de caïmans, des espèces d’oiseaux en tout genre et une multitude de carpinchos (espèce de castors géants). En se promenant à pied on peut tomber nez à nez avec des cerfs et des singes hurleurs qui poussent des cris des plus surprenants!

Dauphin - Valdes

4- Des activités culturelles et ludiques

On le sait, la plupart des enfants ne raffolent pas des musées. Aucun problème, à Buenos Aires pas besoin de s’enfermer pour appréhender la culture de la capitale, il suffit de flâner dans les rues. En effet, le street art est omniprésent dans la ville, délivrant des messages plus ou moins politiques. On peut aller dans le fameux quartier de La Boca pour déambuler dans les rues aux maisons colorées, à San Telmo pour déchiffrer les tags aux murs et admirer l’art du fileteado, ou encore dans les quartiers de Colegiales et Chacarita, au Nord de la ville. Le tango est également une danse que l’on peut découvrir dans la rue : sur la place de San Telmo, des couples dansent sur les airs joués par un orchestre traditionnel.

Street art Palermo

5- Une nourriture qui plaît à toute la famille

Avec les vagues d’immigration successives qui sont venues peupler l’Argentine, c’est aussi une bonne partie de la cuisine européenne qui s’est implantée outre-Atlantique. A Buenos Aires les artères principales regorgent de pizzerias et glaciers à l’italienne. Un petit creux? A toute heure de la journée on se régale d’empanadas, ces chaussons fourrés le plus souvent à la viande et qui ravissent les papilles de toute la famille. La viande est réputée pour être une des meilleures et des plus tendres au monde, et ce n’est pas sans raison! Les mots nous manquent pour la décrire, on vous laisse venir la goûter. Quel que soit l’âge, tout le monde aime finir son repas par une douceur : rien de mieux pour cela que de croquer dans un alfajor, le dessert typique argentin à base de dulce de leche.

Asado

Je ne sais pas si le billet d’Agathe vous a convaincus, mais j’ai personnellement bien envie d’acheter des billets pour m’envoler vers l’Argentine en famille! 🙂

Pour en savoir plus sur cette destination et découvrir l’Argentine en famille, n’hésitez pas à consulter le site Internet de l’agence de voyage locale Argentina Excepción.