Asie Corée du Sud Récits de voyages

La Corée du Sud en 7 merveilles classées à l’Unesco

En dehors de Séoul, la Corée du Sud demeure une destination encore peu connue des voyageurs. Pourtant, depuis décembre 2016, le « Pays du matin calme » compte 12 sites inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco, dont 11 patrimoines culturels. Lors de notre séjour dans ce magnifique pays, nous avons eu l’occasion de visiter sept merveilles sud-coréennes figurant sur cette liste. En voici un petit aperçu!

1- Le Palais de Changdeokgung, à Séoul

Également connu sous le nom de « Palais de la Prospérité », Changdeokgung fut construit au début du XVe siècle, en tant que palais secondaire. À la suite de sa destruction au cours de l’invasion japonaise des années 1590, le palais fut reconstruit pour devenir le palais principal jusqu’en 1872. Il fut, par la suite, occupé par la famille royale jusqu’au XXe siècle. L’ensemble est magnifique et se compose de plusieurs bâtiments construits en bois, avec des toits en tuiles et des portes colorées. Nous avons particulièrement apprécié notre visite du jardin royal, le Huwon (« jardin secret »), qui regroupe de magnifiques arbres en fleurs, un bassin de lotus et de jolis pavillons. Pour ceux qui voyagent avec un enfant en bas âge, il est possible de demander une poussette à l’entrée pour profiter du site plus longuement.

Changdeokgung2

Changdeokgung1

2- La forteresse de Hwaseong, à Suwon

Considérée comme l’une des plus belles d’Asie, la forteresse de Hwaseong impressionne par ses remparts, qui s’étirent sur 5,7 kilomètres et le long desquels il est agréable de flâner. Nous y avons fait une balade historique passionnante, découvrant ses tours et ses portes secrètes. Du point le plus haut, dit Seojangdae, nous avons profité d’une vue magnifique sur la ville de Suwon. Avant de quitter les lieux, j’ai eu la chance de taper trois grands coups porte-bonheur sur la cloche Hyowon… Une chouette expérience!

Suwon_4

Suwon_1

3- Les zones historiques de Gyeongju

Véritable musée à ciel ouvert, Gyeongju est la capitale du tourisme culturel en Corée du Sud. De fait, ce patrimoine mondial comporte cinq zones distinctes, qui sont situées dans le centre de Gyeongju et ses environs : le mont Nam, Wolseong, le parc des tumuli, Hwangnyongsa et la forteresse de Sanseong. Pour notre part, nous avons consacré notre séjour à visiter deux aires principales : l’aire du mont Nam et celle du parc des tumuli.

S’étendant sur 2650 hectares au nord de la ville, l’aire du mont Nam comprend les ruines de 122 temples, 53 statues, 64 pagodes et 16 lanternes de pierre. Nous nous y sommes aventurés en fin de journée, alors que l’endroit était désert, et ce fut une randonnée particulièrement magique, entre nature et bouddhas taillés dans les rochers. La randonnée fut un peu complexe par endroits, avec des sections très abruptes sur des rochers particulièrement glissants en raison d’une fine pluie. Malgré tout, cette balade fut particulièrement marquante pour nous.

IMG_3435

L’aire du parc des tumuli consiste, quant à elle, en trois groupes de tombes royales.  Nous avons consacré la majorité de notre temps à découvrir Daereun-won, un parc qui regroupe de nombreuses tombes recouvertes d’une toison verte. Ce fut une promenade magique à travers de jolies bulles vertes qui semblaient irréelles et près desquelles  les arbres en fleurs rivalisaient de beauté. Le côté macabre du lieu nous a toutefois sauté au visage lors de notre visite de l’intérieur de la tombe de Cheonmachong, un ancien roi, qui permet de comprendre que les vertes collines traversées abritent les corps de célèbres défunts accompagnés de leurs biens les plus précieux.  Non loin de là, le musée national de Gyeongju permet d’admirer de nombreux objets exhumés des différents sites de l’ancienne capitale royale. 

IMG_3396

4- La grotte de Seokguram et le temple Buluk-sa, à Gyeongju

Les sites de Bulguk-sa et de Seokguram Grotto sont situés à proximité à une quinzaine de kilomètres au sud-est de Gyeongju. Nous avons débuté notre visite par la grotte de Seokguram. Dès l’espace de stationnement, nous avons  été séduits par les lieux en découvrant un beau  panorama sur le mont Namsan. Nous avons ensuite suivi un petit sentier à travers les arbres, où nous avons croisé de nombreux écureuils. En pénétrant dans le temple-caverne, nous avons pu admirer l’imposante statue de Bouddha, considérée comme le plus grand chef-d’oeuvre d’art bouddhique coréen. Mesurant 3,5 mètres de hauteur, la statue est entourée de 42 divinités taillées dans la pierre. L’oeuvre est protégée d’une vitre et ne peut être photographiée des visiteurs.

Par la suite, nous avons découvert Bulguk-sa, un temple fondé en 535 sur le mont sacré du Toham et qui est l’un des plus visités au pays. Inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995, ce temple possède de nombreuses particularités architecturales, dont deux doubles escaliers, qui symbolisent le passage entre le monde terrestre et le monde céleste, ainsi que deux pagodes, qui se dressent de chaque côté de la cour centrale et symbolisent le Yin et le Yang.

  IMG_3158IMG_3186

5- Le village historique de Yangdong

À 20 kilomètres de Gyengju, nous avons eu un véritable coup de cœur pour le village historique de Yangdong. Fondé aux alentours de 1400, dans une vallée fertile, le village de Yangdong se compose de plus de 170 maisons traditionnelles. Nous l’avons visité en matinée, alors que très peu de touristes s’y trouvaient. En silence, les sens en éveil, nous avons déambulé à travers les maisons aux toits de tuile ou de chaume, entourées de murs de pierre. Au fil des allées étroites, nous avons croisé d’élégants jardins, garnis de fleurs colorées, qui embaumaient l’air de parfums variés, de même qu’un magnifique champ de fleurs de lotus. Un véritable voyage dans le temps pour découvrir la Corée d’antan!

   IMG_3289

6- Le temple d’Haeinsa et les tablettes du Tripitaka Koreana

Haeinsa est l’un des temples les plus importants de la Corée du Sud, notamment parce qu’il héberge le Tripitaka Koreana. Il s’agit de plus de 81 000 textes sacrés sculptés dans des tablettes de bois. Ces textes furent gravés une première fois au 11e siècle et détruits par les Mongols, pour être gravés de nouveau au 13e siècle par des moines. Depuis 1488, ces tablettes sont abritées dans le Janggyeong Panjeon, un lieu parfaitement ventilé afin d’en assurer la conservation. Au-delà de son intérêt historique et culturel, Haeinsa est d’une beauté saisissante. Nous avons eu la chance d’y séjourner pendant 24 heures en faisant l’expérience d’un temple-stay, qui nous a plongés brièvement dans la vie des moines bouddhistes. Construit au cœur des montagnes, dans un cadre naturel composé de conifères et de feuillus, le temple invite à la détente et au recueillement. Fondé en 802 sur les flancs boisés et rocheux du mont Gaya, le nom du temple évoque « l’état de conscience de l’esprit ». Pour l’atteindre, il faut suivre une route en lacet à travers la forêt qui mène à un lieu enchanteur, entouré de cascades, d’arbres, de montagnes et de fleurs.

Haiensa-1 (13)

7- Le village historique de Hahoe

Situé à 5 kilomètres au sud d’Andong, le village folklorique de Hahoe abrite de vieilles maisons préservées de l’ère Choson. Contrairement aux villages coréens traditionnels qui sont préalablement destinés au tourisme,  Hahoe est habité par 230 villageois qui perpétuent le mode de vie d’antan. À l’entrée du village, nous avons été accueillis par un étang couvert de lotus en fleurs. Nous avons poursuivi notre découverte des lieux entre les maisons du village, protégées par des murets et flanquées de jardins fleuris et de potagers. Au centre du village, nous avons rejoint le zelkova, un arbre six fois centenaire réputé pour abriter la divinité Samsin, dédiée à la fertilité. Les visiteurs sont invités à y laisser un souhait sur un petit bout de papier, qui est ensuite relié à l’arbre. À la fin de notre visite, nous avons découvert le musée du Masque de Hahoe, qui renferme une remarquable collection de masques traditionnels coréens.

IMG_3481

Malgré l’ampleur des ravages causés pendant la guerre de Corée, de nombreux sites historiques subsistent en Corée du Sud. Avec ses magnifiques temples, ses villages folkloriques, ses remparts et ses tombes royales, la Corée du Sud est loin de se résumer à l’ambiance de modernité tape-à-l’œil qui lui est souvent associée dans les médias. C’est ce côté plus traditionnel de la Corée du Sud qui nous a le plus séduits lors de notre séjour, dont nous nous rappellerons longtemps.

9 comments on “La Corée du Sud en 7 merveilles classées à l’Unesco

  1. Vanessa Bohers

    Merci beaucoup pour ce très bel article qui va m’inspirer pour mon voyage en Corée fin mars – début avril. Si je puis me permettre de vous poser une question, comment aviez-vous procéder pour la réservation des nuitées ? Bonne continuation à vous!

    Aimé par 1 personne

    • Eve Pouliot

      Merci à vous de prendre le temps de me laisser ce gentil commentaire. Je suis certaine que la Corée du Sud saura vous charmer lors de votre séjour. 🙂
      Nous avions réservé nos hébergements à l’avance, environ deux semaines avant notre départ. Nous avons testé plusieurs types d’hébergements : maisons d’hôtes, hôtels plus traditionnels, nuit dans un temple (pour cette dernière nous avions réservé sur Internet).

      Bon voyage!

      Eve

      J'aime

  2. Rousseau Pascale

    En 2016, à l’occasion du mariage de nos enfants à Busan, nous avons découvert la Corée. Voyage merveilleux chargé d’émotions. Nous recommandons la visite des sites classés à l’Unesco.
    Quelle chance!

    Aimé par 1 personne

    • Eve Pouliot

      C’est vraiment un pays à découvrir. Pour nous, ce fut une opportunité professionnelle qui nous a orientés vers la Corée et nous avons été emballés par ce voyage. 🙂 Ce doit être extraordinaire d’assister à un mariage là-bas. 🙂

      J'aime

  3. oh que ça donne envie de tout quitter pour être en paix là-bas

    Aimé par 1 personne

    • Eve Pouliot

      Certains endroits sont très paisibles, en effet. Notre expérience la plus zen fut, sans aucun doute, notre séjour au temple Haeinsa. 🙂

      Aimé par 1 personne

  4. Bonjour, merci pour le partage.
    Quelle belle partage, c’est très fascinant , ces photos sont vraiment sublimes. Pour plus de découvertes, voyager à Madagascar et vivez des moments merveilleux dans sa merveilleuse nature dont ses merveilleuses sites touristiques, de parcs nationaux ainsi que des centaines de richesses naturelles. Ces merveilles vous donnera une envie de toujours y revenir et de vivre plus des moments inoubliables et de se sentir heureux en les voyants. De plus, ses animaux dont l’existence n’est qu`à Madagascar vous procurera plus de découvertes sur le monde ainsi que ses végétations magnifiques qu’on ne peux voir nul part ailleurs qu’à Madagascar. Ainsi, vous allez être amoureux de Madagascar en voyant ses plages magnifiques, il y en a des dizaines , venez les voir vous mêmes pour les découvrir.
    De plus, les coutumes et les traditions sont vraiment fascinants, les Malgaches les pratiquent avec attention et ils les prennent au cœur, ces coutumes sont vraiment vraiment important pour eux car ce sont ces coutumes qui font des Malgaches les Malgaches.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :