Cantons-de-l'Est Québec Récits de voyages

Lac-Drolet : « Au temps retrouvé »

20 ans déjà que mon histoire d’amour avec les Cantons-de-l’Est a débuté et c’est pourtant la première fois que j’en parle sur le blogue. À l’âge de 19 ans, je quittais ma Beauce natale pour aller faire des études de droit à l’Université de Sherbrooke. Deux ans plus tard, après une peine d’amour, j’y rencontrais l’homme de ma vie, celui avec lequel j’allais fonder une famille et entrer pleinement dans la vie adulte. Après deux décennies, c’est toujours avec un pincement au cœur que je retourne vers cette région qui occupe une place importante dans mes souvenirs.

Cette fois, c’est une fête familiale qui nous a entraînés au Lac-Drolet. Pour nous y rendre, nous avons traversé Saint-Georges, la ville où j’ai vécu une grande partie de mon enfance et de mon adolescence. Une ville vers laquelle je reviens rarement, puisque ma famille n’y habite plus. Les fenêtres baissées, cheveux au vent, je me suis appliquée à présenter une série de bâtiments à mes enfants :

Ici, c’est le centre commercial où je passais plusieurs heures avec mes amies…

En face, c’était autrefois un club vidéo. J’y venais très souvent. C’était l’ancien temps, avant Netflix et Illico sur demande…

Là, vous pouvez voir le Burger King où j’ai travaillé pour gagner un peu d’argent de poche… Ça m’a donné l’envie de faire de looooooonnnnnnnngggggggggues études.

Voici mon école primaire, celle où je suis tombée amoureuse pour la première fois…

Je vous épargne le reste de ma petite visite guidée, qui a eu raison de l’énergie légendaire de ma fille. Elle s’est finalement endormie, jusqu’à notre arrivée au gîte qui allait nous héberger au Lac-Drolet. C’est un peu par hasard que nous avons réservé au Gîte  « Au temps retrouvé », mais j’ai su que nous avions fait le bon choix dès les premiers instants. Nous avons été chaleureusement accueillis par les propriétaires, Lucie et Louis, qui ont pris le temps de nous faire visiter les lieux. À l’extérieur, les chiens, les chats, les poules, les canards et les lapins ont immédiatement eu un effet attractif sur les enfants. De mon côté, j’ai surtout été séduite par l’aspect vieillot des lieux : le plancher qui craque, l’escalier un peu penché, les plafonds bas par endroits. À l’étage, nous avons découvert trois magnifiques chambres de couleurs différentes, chacune ayant sa propre personnalité et dégageant une atmosphère particulière. J’étais admirative devant le soucis du détail des propriétaires. Chaque objet nous plongeait dans le passé, venait éveiller nos souvenirs d’enfance, sans que l’ensemble ne soit trop organisé ou calculé. C’était parfait, exactement le genre de lieu que nous aimons, parce qu’il dégage une âme et que l’on peut facilement s’imaginer y vivre.

Au_temps_retrouvé_24Au_temps_retrouvé_1Au_temps_retrouvé_14Au_temps_retrouvé_2Au_temps_retrouvé_9Au_temps_retrouvé_22Au_temps_retrouvé_8Au_temps_retrouvé_11

Nous avons passé une belle journée en famille au bord du lac, à nous remémorer des souvenirs et quelques anecdotes savoureuses de notre passé. Il n’y a rien de plus important que ma famille à mes yeux. Il n’y a rien de plus beau que de retrouver mes cousins et mes cousines, de voir nos enfants tisser des liens entre eux, de constater que nous demeurons proches malgré la distance que le quotidien installe entre nous. À travers les cris joyeux, les rires et parfois les pleurs, nous avons regardé le soleil se coucher sur le lac, quelques feux d’artifice et le feu de camp crépiter… Une belle soirée!

Au_temps_retrouvé_27Au_temps_retrouvé_15

C’est le chant du coq qui nous a réveillés le lendemain matin, mais nous avons rapidement replongé dans le sommeil… À notre réveil, tout était calme et paisible. En regardant par la fenêtre, nous avons vu notre hôte qui cueillait des fruits frais dans le jardin. Nous avons eu droit à un petit-déjeuner fabuleux en plusieurs services. Alors que les enfants se sont régalés de bacon et de crêpes en forme de monstres couvertes de sirop d’érable, nous avons eu droit à des fruits fraîchement cueillis, du yogourt, des muffins, des œufs, du fromage de la région et des omelettes. Tout était parfait! Les enfant ont ensuite découvert le contenu d’un coffre, dans lequel plusieurs jouets les attendaient. À l’extérieur, ils ont joué à nouveau avec les animaux et un petit tracteur. Ils s’amusaient tellement qu’ils ne souhaitaient plus rentrer à la maison.

Au_temps_retrouvé_4Au_temps_retrouvé_5Au_temps_retrouvé_16Au_temps_retrouvé_7Au_temps_retrouvé_17Au_temps_retrouvé_20Au_temps_retrouvé_19Au_temps_retrouvé_26Au_temps_retrouvé_18

Sur le chemin du retour, alors que nous avons fait une pause pour regarder les champs de fleurs, nous avons pris une décision en famille : nous reviendrons « Au temps retrouvé » l’an prochain. Ce fut vraiment agréable de découvrir ce lieu, un peu hors du temps, qui permet de se centrer sur l’essentiel : les gens, la nature, les échanges… La beauté de la vie quoi!

Lucie et Louis, on vous dit donc à très bientôt!

Au_temps_retrouvé_6

13 comments on “Lac-Drolet : « Au temps retrouvé »

  1. Merci beaucoup pour ce beau texte, merveilleusement écrit. Il traduit bien notre plaisir d’accueillir les gens qui sont de passage dans la région. C’est un beau signe d’appréciation qui nous laisse le sourire au lèvres. À votre prochaine visite nous partagerons avec vous d’autres histoires sur cette maison pour laquelle nous avons craqué en 2007 et qui craque depuis pour nous!

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis née et j’ai grandi au Lac Drolet; cela me donne vraiment le goût d’y aller; un beau retour aux sources!

    Aimé par 1 personne

    • Eve Pouliot

      C’est un magnifique coin de pays, je suis ravie que ce billet vous donne envie d’y retourner! 🙂

      J'aime

  3. beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.N’hésitez pas à venir visiter mon blog (lien sur pseudo)
    au plaisir

    J'aime

    • Eve Pouliot

      Merci beaucoup pour ce gentil commentaire. Je vais aller découvrir votre blogue avec plaisir. 🙂

      J'aime

  4. Je viens de passer plus d’une heure sur ton blog et ne pouvais en repartir sans te laisser un petit message,
    je voulais te féliciter pour ton parcours, tes voyages, tes moments de famille, ton blog…. Tout est superbe. Bravo!

    Aimé par 1 personne

  5. Lise Boulet

    Heureuse de faire ta connaissance par ton blog… J’ai grandi au Lac-Drolet… J’ai quitté pour mes études, j’y suis revenue… J’ai quitté… J’y ai enseigné la maternelle… J’ai de nouveau quitté, je suis revenue, j’y ai encore enseigné et vécu 25 ans avant de repartir cette fois pour de bon à cause de la maladie de mon mari qui faisait de la réparation de petits moteurs… Je demeure maintenant à Granby depuis 2008… mon mari m’y a amené pour me sécuriser au cas où il partirait et c’est ce qui est arrivé… Dire que mon fils qui a 3 enfants lui aussi, a acheté l’avant dernière… la maison paternelle de son père au bout du rang 7, en bas de la côte vers Dorset… et je n’y suis plus… Je connais la maison qui appartenais à M. Pierre Therrien mais je ne connais pas les nouveaux propriétaires ni leur service… Je suis maman de 3 enfants et je me reconnais dans tes passions… J’appelle toujours Lac-Drolet chez-nous… Je demeurais au village au 743… En partant, je croyais y retourner une fois par mois, ce qui ne s’est pas produit… Je ne peux pas me payer beaucoup de voyages mais je les apprécient grandement… Tu dois avoir demeurer quand moi je n’y étais pas car je ne te connais pas et je connais un seul Pouliot… Je suis ravie que tu aimes la place toi aussi… Je te souhaite la santé, le bonheur et une belle vie en continuité…

    Aimé par 1 personne

    • Eve Pouliot

      Heureuse de faire ta connaissance également! J’ai fait qq courts séjours à Lac-Drolet, car j’ai une cousine qui y possède un chalet. C’est un endroit que j’aime beaucoup. 🙂

      Merci pour ton gentil message. 🙂

      J'aime

  6. Ping : Le bonbon à l’érable : douceur québécoise – Nos Racines sur 4 Continents

  7. Super article très touchant 🙂 Bon, le lac Drolet n’est pas du tout dans mes environs (je suis à Paris), mais j’y serai allée volontier le temps d’une escapade en amoureux 🙂 Peut être quand j’irai rendre visite à ma cousine qui vit désormais à Montréal avec sa fille et son chéri.

    Aimé par 1 personne

    • Eve Pouliot

      Si vous venez au Québec, je vous encourage vivement à découvrir la région des Cantons-de-l’Est qui est pleine d’endroits charmants! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :