Qu’est-ce que Los Angeles évoque en vous? Pour nous, c’était auparavant la détente et le côté glamour. Il faut dire qu’il s’agit d’une destination que nous avions eu l’occasion de découvrir à quelques reprises, à l’époque où nous n’avions pas encore d’enfants. Le mois dernier, nous avons décidé de redécouvrir Los Angeles avec nos deux garçons, âgés de cinq et dix ans. Ce voyage, nous l’avons organisé d’abord et avant tout pour eux. Leurs bulletins étaient incroyables et nous souhaitions les récompenser de leurs efforts en leur offrant une semaine de relâche inoubliable. Je crois que nous pouvons dire que ce fut mission accomplie! Mais comment survivre à un séjour à Los Angeles avec des enfants? Voici cinq pistes de réflexion… À prendre avec humour!

N.B.: Si vous lisez ce billet jusqu’au bout, vous découvrirez le top 5 des enfants sur les activités à faire en famille à Los Angeles.

1. Être patient

Ça vous semble évident et inhérent à tout voyage avec des enfants, n’est-ce pas? Vous avez raison, mais je dirais que cette qualité est particulièrement importante lors d’un voyage à Los Angeles. Dès l’atterrissage, alors que nous récupérions notre voiture de location, nous avons été confrontés à une attente interminable. Quand nous avons finalement pu parler à une employée de la compagnie de location, ce fut pour débuter un processus de négociation sur le prix qui avait presque triplé depuis notre réservation sur Internet. Heureusement, mon mari est demeuré très calme (contrairement à moi, c’est le genre de situation qui me rend hystérique!) et il a réussi à faire baisser le prix considérablement.

Quelques heures plus tard, nous partions en direction de notre hôtel en utilisant le « car pool », une voie à l’extrême gauche de l’autoroute où seules les voitures comptant deux passagers et plus peuvent circuler. En semaine, cette option qui favorise le covoiturage nous a permis d’éviter de nombreux embouteillages. La situation fut toutefois fort différente la fin de semaine, où le « car pool » s’est transformé en bouchon sans fin. Impossible de prévoir à l’avance la durée d’un trajet, même avec  l’aide simultanée de trois GPS visant à identifier les meilleures options d’itinéraire… Nous avons eu le temps d’écouler tout notre répertoire de chansons avec les enfants, qui ont heureusement l’habitude de faire de la route pendant plusieurs heures… Et que dire des stationnements? À certains endroits, comme par exemple à Santa Monica, nous avons mis plus d’une heure à trouver un stationnement en tournant en boucle dans le même périmètre bondé, alors que les enfants réclamaient leur repas sans relâche…

Mais l’expérience qui nécessita la plus grande dose de patience demeure toutefois Disneyland. Pour préserver notre santé mentale, nous avions convenu qu’une seule journée dans le célèbre univers de Mickey serait suffisante (sage décision!). Malgré l’utilisation du service Disney FastPass+, qui permet d’accélérer l’accès à trois manèges par jour en prévoyant à l’avance l’heure de l’attraction, je dois dire que nous avons passé beaucoup de temps à patienter sous la pluie… Ce qui m’amène au prochain point…

2. Rester positif!

Alors que les enfants rêvaient de découvrir Disneyland depuis plusieurs mois, ce fut avec une pointe de déception que nous avons constaté que la journée choisie pour visiter le parc était grise et pluvieuse. Une bonne dose d’humour et d’autodérision fut donc nécessaire afin de préserver le moral des troupes. Au départ, nous avons décidé – consciemment ou pas – d’ignorer les conditions météorologiques.

Ce n’est pas si mal finalement et il y a moins de monde…

Les prévisions parlent de soleil pour la fin de la matinée…

Ce ne sont pas quelques gouttes de pluie qui vont gâcher l’ambiance quand même!

Malheureusement, malgré notre enthousiasme, nous avons dû nous rendre à l’évidence : la situation n’irait pas en s’améliorant. Complètement gelés et trempés, nous avons finalement décidé d’acheter des imperméables pour tout le monde et de poursuivre notre visite. Ce fut une journée épuisante, mais vraiment très agréable malgré la pluie. Certaines attractions ont été fermées en raison de la pluie, mais nous avons malgré tout profité de chaque instant, en poussant même l’audace jusqu’à manger de la barbe à papa sous la pluie… Bonjour les ravages sur les petites frimousses des enfants qui étaient à la fois mouillées et collantes! À notre grand bonheur, nous avons eu droit à du soleil en fin de journée. Comme quoi il ne faut jamais perdre espoir!

3. Faire plus avec moins

Initialement, j’avais envisagé plusieurs activités à faire avec les enfants à Los Angeles et dans les environs : Disneyland, Universal Studios, Hollywood Boulevard, Aquarium of the Pacific, etc. Malgré tout, les activités les plus appréciées des enfants ont été très économiques. Nous avons eu l’idée d’acheter un ballon et quelques jeux pour faire des châteaux de sable. Ce fut un 10$ très bien investi, car c’est ce que les enfants ont le plus aimé de leur séjour. Le rythme effréné que j’avais prévu s’est finalement avéré beaucoup plus calme, ce qui nous a permis de profiter de moments paisibles en famille.

Plutôt que de loger dans l’ambiance survoltée de Los Angeles, nous avons plutôt choisi un hôtel au bord de la mer, à Dana Point. Cette décision a été économique, tout en nous permettant de sauver un temps précieux lors de nos déplacements. De cette façon, nous avons évité les embouteillages à plusieurs reprises en passant des journées à la plage, que ce soit à Dana Point, à Laguna Beach, à Newport Beach ou à Long Beach. Plutôt que de nous réveiller dans la frénésie urbaine, nous étions en pleine nature.

4. Prévoir, tout en faisant preuve de spontanéité!

Un séjour de courte durée dans une ville aussi dynamique que Los Angeles nécessite évidemment un peu d’organisation. Nous avions donc réservé notre hôtel ainsi que certains restaurants et activités avant notre départ. Comme notre séjour avait lieu en hiver, nous avions aussi prévu différents habits, allant du traditionnel bikini au manteau de printemps.

Malgré ce minimum d’organisation, nous avons fait preuve de spontanéité lors de ce voyage, en respectant le rythme de chacun. Nous avons rapidement réalisé que les musées et les sorties en ville devaient se vivre en alternance avec des moments de plus grande liberté. Après les visites structurées, nous avons donc privilégié des lieux où les enfants pouvaient bouger et dépenser leur énergie, que ce soit dans des parcs ou à la plage.

5. Ne jamais sous-estimer l’importance des repas

Dans notre famille, les repas rythment notre vie quotidienne, que ce soit à la maison ou en voyage. Même après un petit-déjeuner gastronomique, nous pouvons être assurés que les enfants réclameront le lunch du midi à partir de 11h00. C’est donc un paramètre important à considérer lorsque nous planifions l’itinéraire de la journée. Nous avons développé un certain nombre de trucs au fil des ans afin de pouvoir bouger malgré les estomacs insatiables de nos enfants. Par exemple, nous planifions toujours des collations lors de nos déplacements et nous privilégions l’option du pique-nique sur l’heure du midi lorsque la température le permet.

À Los Angeles, nous avons découvert plusieurs restaurants qui ont particulièrement plu aux enfant. Outre notre repas mémorable au Goofy’s Kitchen, où les enfants ont pu manger entourés de Goofy et de ses amis, nous avons apprécié la cuisine diversifiée qui s’offrait à nous un peu partout. Plats mexicains et fruits de mer ont été à l’honneur tout au long de notre séjour, mais nous avons eu un réel coup de cœur pour notre soirée au Gyu-Kaku, un restaurant japonais spécialisé dans les barbecues. Nous avions déjà mangé dans celui de Waikiki, lors de notre voyage à Oahu, mais ce fut une première pour les enfants qui ont été ravis de terminer leur repas en grillant des guimauves au centre de la table. Un moment magique avec des amis que nous n’avions pas vus depuis longtemps!

Cuisine_Mexicaine_CalifornieRestaurant_Dana_PointRestaurant_Japonais_Californie

Le top 5 des enfants à Los Angeles

Et qu’est-ce que les enfants retiennent principalement de ce voyage? Je leur ai posé la question et voici le top 5 de leur aventure à Los Angeles.

#1. Jouer à la plage

Le bonheur est dans les choses simples, c’est ce que j’ai réalisé en écoutant les réponses de mes enfants. Parmi toutes les activités réalisées pendant notre séjour à Los Angeles, c’est le temps passé à la plage qu’ils ont préféré. Regarder le soleil se coucher sur le petit port de Dana Point, admirer les dauphins, chasser les mouettes et faire du tidepooling sur les rives de Laguna Beach et construire des châteaux de sable à Newport Beach. Un beau programme pour des petits Québécois qui trouvent l’hiver un peu long!

#2. Manger au Goofy’s Kitchen

Avec des amis qui ont des garçons du même âge que les nôtres, nous avions réservé une table au Goofy’s Kitchen et les enfants en gardent un souvenir mémorable. Il faut dire que l’ambiance était à la fête lors de ce souper, pendant lequel les jeunes ont profité au maximum du buffet à volonté. Ils ont été particulièrement impressionnés par le comptoir à desserts, où les étalages de gâteaux, le distributeur de glaces et les nombreux jujubes étaient présentés avec style. Les nombreuses mascottes de Disney faisaient le tour des tables, invitant les enfants à prendre des photos avec elles. À intervalle régulier, la chanson thème de Disney se faisait entendre et les personnages entraînaient les enfants à danser en file indienne à travers le restaurant, en agitant leurs serviettes de table dans les airs. Un peu cher pour un buffet (250$ pour quatre personnes), mais l’ambiance en valait la peine!

#3. Se promener au Griffith Park

Les garçons ont également adoré notre promenade au Griffith Park, afin de profiter d’un peu de verdure en plein cœur de Los Angeles. Nous y avons fait une balade très agréable, jusqu’à l’observatoire, qui offre une vue magnifique sur la ville de Los Angeles et le Hollywood Sign.

Griffith_Park_2Griffith_Park_4Griffith_Park_1Griffith_Park_3#4. Passer une journée à Disneyland

Bien qu’ils aient visité Disneyland Paris à quelques reprises lors de nos séjours en France, les garçons ont bien aimé leur journée au Disneyland de la Californie. Étant donné que nous avions décidé d’y consacrer une journée, nous avons choisi de visiter un seul parc, soit Disney California Adventure. Les enfants ont adoré découvrir Cars Land, se balader sur Buena Vista Street et découvrir le spectacle 3-D « It’s Tough to be a Bug », mais c’est la montagne russe California Screamin’ qui fut l’attraction la plus cool selon notre fils aîné.

Disneylan_2Disneyland3Disneyland_4#5. Faire une pause festive à Santa Monica

Nous gardions un excellent souvenir de Santa Monica et malgré nos problèmes à trouver un stationnement, nos fils ont beaucoup apprécié notre pause dans cette ville côtière. Après une fin de journée passée à la plage, nous avons marché sur le pier, où l’ambiance était à la fête. Amuseurs de rue, vendeurs ambulants, manèges, musique entraînante… Tous les ingrédients étaient réunis pour que les enfants en gardent un excellent souvenir!

Avez-vous déjà eu l'occasion de vous prélasser sur la #plage de Santa Monica? Ça demeurait l'un des meilleurs souvenirs de mon dernier voyage à Los Angeles, qui remontait à plus de 10 ans. J'avais en tête une plage quasi déserte, avec un joli #pier, où nous avions regardé un coucher de soleil en amoureux en descendant quelques bières. Cette fois, ce fut un peu moins reposant. Nous avons mis près de 45 minutes à trouver un stationnement, il faisait plutôt froid, les nuages empêchaient de voir le soleil se coucher et le pier était bondé. Mais vous savez quoi? Cette fin de journée fut particulièrement magique parce que nos enfants découvraient l'endroit pour la première fois et leur enthousiasme était contagieux. Pas de bières à partager cette fois, mais beaucoup de jeux dans le sable… comme quoi les choses peuvent changer, mais l'essentiel demeure… Parce que le plaisir de voyager, c'est aussi de redécouvrir d'anciens lieux sous un nouveau jour, avec un regard différent. ❤ #santamonica #travelwriter #travelblog #travel #nosracinesur4continents #californie #california #californialove #californiaadventure #santamonicapier #santamonicabeach #beach #beachtime #visitusa #visitcalifornia #visitlosangeles #losangeles

A post shared by nosracines sur 4 continents (@nosracinesur4continents) on

Nous avons adoré notre séjour à Los Angeles, la première étape de notre séjour en Californie. Nous avons ensuite pris la route vers San Diego, traversé la frontière du Mexique pour découvrir Tijuana, pour ensuite explorer Palm Desert et les parcs nationaux qui l’entourent… Histoire à suivre donc!

Pour un résumé en vidéo de notre séjour en Californie, c’est par ici ↓

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 comments on “Los Angeles avec les enfants : Guide de survie

  1. Maman-Tout-Terrain

    Quelle belle semaine, malgre tous ces contre-temps! Bravo pour votre courage a garder le positif… Ca a clairement bien ameliore les chose, mais c’est souvent plus facile a dire qu’a faire 😉
    C’est incroyable combien vos garcons ont grandi, sinon… Je les reconnais a peine!

    Aimé par 1 personne

    • Eve Pouliot

      Merci beaucoup pour ton gentil commentaire. 🙂
      C’est vrai que ce n’est pas toujours évident de positiver, mais quand on prend un peu de recul, on se rend compte à quel point nos petites galères sont anodines. Nous avons de la chance d’être en santé et de pouvoir voyager en famille. 🙂
      Je sais, c’est dingue! Ils grandissent tellement vite… Il faut profiter de chaque instant! 🙂

      J'aime

  2. Génial, cet article. Et surtout de rappeler l’importance d’alterner les envies et rythmes de chacun, sinon c’est la catastrophe. Avec notre Mini-M de 2 ans et demi, pour le moment, on évite les villes qui n’ont aucun intérêt pour lui !!

    Aimé par 1 personne

    • Eve Pouliot

      Merci beaucoup, c’est très gentil. Nous essayons aussi de faire nos choix en fonction de leurs intérêts lorsque c’est possible. 🙂

      J'aime

  3. Ping : 5 excursions à partir de San Diego – Nos Racines sur 4 Continents

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :