2016 et ses quatre saisons

L’année 2017 sera bientôt à notre porte et j’ai envie de dresser un petit bilan avec vous de ces douze derniers mois. Voici donc à quoi ressemble notre année 2016 en chiffres…

  • 3 continents : l’Amérique, l’Europe & l’Asie.
  • 8 pays : le Québec (oui, il s’agit bien d’un pays dans mon cœur!), le Canada, les Etats-Unis, le Mexique, le Brésil, l’Allemagne, la France et la Corée du Sud.
  • 10 voyages en famille, avec un, deux ou trois enfants.
  • 3 voyages en solo (pour mon homme).
  • 1 voyage intergénérationnel (avec mes parents).
  • 1 voyage avec un groupe d’amis (avec enfants).
  • city-trip (Nashville, Chicago, Québec, Ottawa, Séoul & Portland).
  • road-trip (Corée du Sud & Gaspésie).

Plus spécifiquement, voici quelques statistiques concernant le blogue en 2016 :

  • 80 nouveaux articles publiés (incluant celui-ci).
  • 4 vidéos créées et publiées.
  • Plus de 53 000 visites en provenance de 144 pays.
  • 8 collaborations à des articles diffusés sur d’autres blogues, journaux et magazines (Expedia, Acadie Nouvelle, MayMag, Voyage Family).
  • 2 interviews publiées sur d’autres blogues (Entre 2 Escales, Blog Expatriation).
  • 1 entrevue à la radio française (Allo la Planète).
  • 2790 abonnés sur Facebook.
  • 1024 abonnés sur Instagram.
  • 633 abonnés sur Twitter.

Notre blogue a fêté son premier anniversaire cette année. Ce fut l’occasion de prendre du recul pour réfléchir à la suite à donner à cette aventure qui était à l’origine menée à des fins thérapeutiques. Mais au-delà des chiffres et des longues introspections, voici les faits saillants de notre année 2016, au rythme des quatre saisons que nous avons traversées.

– HIVER 2016 –

Flocons de neige et musique

Je le répète souvent dans mes billets, j’adore passer le temps des fêtes au Québec. Toutes les fois où j’ai célébré Noël au loin, que ce soit en France, aux Émirats Arabes Unis ou à Cuba, je me suis sentie profondément nostalgique. À mes yeux, le temps des fêtes rime avec flocons de neige, odeurs de sapin (pas artificiel surtout!), éclats de rires en luge ou en raquettes et rassemblements en famille et entre amis. J’ai donc débuté l’année 2016 comme j’aime le faire : en mode cocooning familial dans ma région d’adoption, le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Je réalise avec le recul que cette période de calme et de ressourcement n’a pas fait l’objet d’articles sur le blogue… Mais j’ai tout de même publié quelques photos de ces moments sous la neige sur notre compte Instagram.

Nous avons poursuivi la saison hivernale en séjournant une semaine à Nashville avec notre fille, au mois de février. C’était notre premier séjour dans cette ville du Tennessee souvent qualifiée de « music city » ou de « berceau de la musique country ». Nous ne débordions pas d’enthousiasme à l’idée de découvrir cette destination et notre arrivée catastrophique sur les lieux a fait en sorte que nos premières impressions de Nashville ont été plutôt mitigées. Après une bonne nuit de sommeil, nous avons adoré l’ambiance et l’énergie que cette ville dégage, que ce soit dans la rue ou dans les pubs qui jalonnent Broadway Street. Nous avons profité du week-end pour faire des activités en couple et souligner la Saint-Valentin de façon plutôt inattendue. À partir du lundi suivant, mon mari avait plusieurs engagements professionnels. J’ai donc passé la semaine à explorer la ville, seule avec ma fille alors âgée de 16 mois. J’ai rapidement compris que Nashville est une ville où les enfants sont bienvenus. Après notre séjour, nous avons d’ailleurs publié notre top 5 des activités hivernales à faire à Nashville avec des enfantsoù nous parlons de plusieurs sites intéressants pour les petits passionnés d’histoire, de musique, de sciences, d’arts ou d’animaux.

Nashville(1)Saint-valentinNashville(5)

– PRINTEMPS 2016 –

Tulipes et city-trip

Au début du mois de mai, nous sommes partis en city-trip à Chicago, une ville absolument parfaite pour accueillir le printemps en famille. Nous avons adoré nous balader au milieu de la forêt de gratte-ciel du Magnificent Mile, entourée de tulipes colorées. Notre circuit de quatre jours nous a permis d’expérimenter plusieurs activités familiales : partir en croisière sur la Chicago River pour découvrir l’histoire architecturale de la ville, faire la tournée des boutiques sur Magnificent Mile, s’amuser au centre culturel et récréatif de Navy Pier en bordure du lac Michigan, se promener au Millenium Park, au Grant Park et le long de Lakefront Trail, interagir avec les oeuvres d’art public dans le quartier The Loop, visiter l’Art Institute of Chicago et le John G. Shedd Aquarium et grimper au sommet de la Willis Tower pour observer la ville dans les cages de verre du 103e étage (pendant que mon mari assistait à un match des Cubs au Wrigley Field!). Au retour de ce city-trip, nous avons publié une vidéo pour faire la synthèse de notre séjour. Nous avons aussi partagé avec vous nos sites préférés pour admirer les gratte-ciel de la ville ainsi que nos adresses pour vivre des expériences culinaires inoubliables avec des enfants.

Just Married(2)CHICAGOCHICAGO(1)Manger à Chicago(2)4 jours à chicago

À la fin du mois de mai, mon mari participait à son premier marathon à Ottawa (je vous ai déjà parlé de sa passion pour la course à pied). J’ai donc décidé de l’accompagner avec nos deux garçons en profitant de l’occasion pour leur faire découvrir la capitale canadienne et les fameuses tulipes du Parc des commissaires. Quand j’ai annoncé la nouvelle aux enfants, mon fils aîné (alors âgé de neuf ans) a tout de suite démontré un vif intérêt pour cette destination. J’ai compris par la suite que le troisième tome de la série Bine, dont il est un grand fan, prenait place dans la capitale. Nous nous sommes donc inspirés de ce roman, intitulé « Cavale et bobettes brunes » pour planifier notre voyage à Ottawa. Le trajet entre Saguenay et Ottawa (environ 600 km) fut coloré par différentes émotions, vécues de façon particulièrement intense par notre fils de quatre ans. J’ai eu l’impression que les petits personnages du film « Sans dessus dessous » (version française du film Inside Out) prenaient tour à tour possession de son corps, se bousculant dans le centre de contrôle de ses émotions. Une fois sur place, les enfants ont eu beaucoup de plaisir entre les musées et les balades dans les différents quartiers de la ville. Ce fut un choix déchirant pour eux d’élaborer le top 10 de leurs activités préférées, mais leur coup de cœur du séjour fut pour le Musée canadien des enfants. Au retour, fiston s’est empressé de créer sa propre BD pour vous raconter son voyage sur les traces de Bine.

OttawaEn route vers Ottawa _ différentes émotionsLe Musée des enfantsNashville(6)

Au début du mois de juin, mon mari s’est envolé une semaine au Brésil pour affaires, ce qui m’a replongée dans les souvenirs de nos mésaventures brésiliennes et mon hésitation à retourner en Amérique du Sud. Cette fois, je l’aurais accompagné avec plaisir (je chemine…), mais j’ai manqué de temps pour faire mon visa. Note à moi-même pour l’année 2017 : faire les démarches pour devenir Française et avoir un passeport européen comme le reste de la famille! Au retour de mon homme, nous avons profité d’un week-end pour redécouvrir la ville de Québec. Ce city-trip en famille n’a pas fait l’objet d’articles sur le blogue, mais j’ai publié quelques photos sur notre compte Instagram et fiston en a fait une BD.

– Été 2016 –

Dépaysement total et tourisme local

Nous avons débuté la période estivale avec notre destination la plus exotique de l’année : la Corée du Sud. Nous avons adoré notre séjour de deux semaines dans ce pays encore méconnu. Après quatre journées à Séoul, où nous avions à travailler, nous sommes partis découvrir le sud du pays en faisant une boucle en partant vers l’ouest, pour ensuite remonter vers l’est. Depuis notre retour, nous avons publié quelques billets sur cette destination, mais il me reste encore beaucoup de choses à vous dire sur la Corée du Sud.  Nous vous avons rapidement livré nos premières impressions sur ce pays, à chaud, en vous racontant quelques anecdotes vécues tout au long de notre périple. Nous avons aussi dressé un portrait général de notre itinéraire, en vous parlant de nos découvertes culinaires dans chaque ville que nous avons visitée. J’ai bien l’intention de vous parler de façon détaillée de chacun de nos arrêts en Corée, comme je l’ai fait pour notre séjour à Haeinsa, un temple bouddhiste qui nous a laissé une forte impression. Ce sera donc à suivre en 2017 sur le blogue!

Corée du sudcooking course24 heures(2)lets-escape-to2

De retour au Québec, nous étions heureux de retrouver les garçons et de profiter de l’été tous ensemble. Nous avions à travailler, mon mari et moi, mais nous avons profité de chaque fin de semaine pour continuer d’explorer notre région d’adoption. Nous avons fait plusieurs découvertes, dont deux qui nous ont plus particulièrement marqués et ont fait l’objet d’un article spécifique sur le blogue. La première concerne notre visite d’Anima Lumina, au Saguenay-Lac-Saint. Il s’agit d’un parcours nocturne en plein cœur du Zoo de Saint-Félicien, une expérience sensorielle unique qui implique des lumières, des jeux d’ombres et des effets sonores. Nous avons également apprécié notre visite à Uashassihtsh, un site de transmission culturelle ilnu. Situé au cœur de la communauté de Mashteuiatsh, Uashassihtsh (signifiant en nehlueun « Petite baie ») bénéficie d’un vaste emplacement en bordure du Lac Saint-Jean, où les visiteurs peuvent s’initier au mode de vie traditionnel des Pekuakamiulnuatsh au cours des années 1910-1930.

go explore(1)Anima(1)

Après ce retour à une pseudo-routine, les vacances ont débuté… À notre grand bonheur! Nous sommes partis tous les cinq sur la Côte Nord afin de rejoindre nos amis et leurs enfants. Installés à Longue-Rive, dans un gîte champêtre face à un marais salé, nous avons profité de nos quelques jours sur place afin de découvrir les environs. Je n’ai écrit qu’un seul billet sur cette destination en vous présentant trois endroits ayant particulièrement marqué notre séjour : Longue-Rive, Cap-de-Bon-Désir et les Escoumins. Nous avons eu un véritable coup de cœur pour la Côte Nord, une région que j’ai rapidement qualifiée de petit paradis.

72 heures au paradis

Après notre séjour sur la Côte Nord, nous avions prévu nous rendre en Estrie, mais nous étions fatigués. Nous avons eu envie de nous déconnecter de la vie moderne en partant avec mes parents et nos enfants dans un chalet du Parc national des Grands Jardins. Pas d’électricité. Pas d’Internet. Pas de cellulaire. Pas d’ordinateur portable. Pas de tablette. Pas de console de jeux pour les enfants. Rien de ce que la modernité nous offre chaque jour. Nous avons apprécié ces moments précieux en famille et nous en avons beaucoup parlé sur le blogue, en dédiant plusieurs articles à cette destination. Nous avons abordé les avantages de ce type de séjour, qui permet de renouer avec des plaisirs simples qui sont souvent oubliés dans la frénésie de notre vie « hyper-connectée ». Mon fils et mon mari se sont également joints à moi pour vous présenter nos randonnées préférées lors de ce séjour : le Mont-du-Lac-des-Cygnes, le sentier Le Boréal et le trail du Mont Pioui. Nous avons terminé ce séjour en allant faire quelques provisions sur la Route des Saveurs, un circuit gourmand à découvrir dans la région de Charlevoix.

DÉCONNECTÉE.Plaisirs oubliés(1)now servingnew coffee blendsJustin MorePIOUI, un trail en soloeddie's eatery

De retour à la civilisation, mon mari a dû interrompre ses vacances pour se rendre une semaine au Mexique pour le boulot. À son retour, nous avons décidé de prolonger nos vacances d’une semaine en partant en road-trip vers la Gaspésie. Nous sommes partis tous les cinq vers la pointe gaspésienne qui nous attirait depuis longtemps. Nous avons eu un réel coup de cœur pour cette magnifique région et nous avons écrit un article (complété d’une vidéo) pour vous partager cinq raisons de visiter ce coin de pays. Mais tout ne fut pas rose lors de ce séjour, c’est pourquoi nous vous avons aussi raconté avec humour le récit de notre randonnée plutôt chaotique sur l’île Bonaventure.

Make dreams come true(3)La Gaspésie(1)peripeties-merveilles

– AUTOMNE 2016 –

Randonnées et couleurs

Avec la reprise de l’année scolaire, nous avons été un peu plus sédentaires. Cette année, mon fils aîné est en anglais intensif et il doit faire ses matières principales en condensé, soit de septembre à fin janvier. Dans ce contexte, nous voulions limiter ses absences à l’école, ce qui nous a amenés à ralentir le rythme de nos déplacements. Nous avons accueilli l’automne et ses paysages colorés en faisant de nombreuses randonnées familiales au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Nous vous avons d’ailleurs présenté nos cinq randonnées préférées dans un billet spécifique sur le blogue, avec de jolies photos qui vous donneront sûrement envie de venir nous visiter! Nous avons également profité du congé de l’Action de grâce pour faire une petite virée dans le Maine en visitant Portland en famille. J’ai adoré revenir vers ce lieu de mon enfance pendant la période de l’automne, alors que les rues sont calmes et les plages désertes.

lets-escape-to4portlandportland1

Voici donc où nous en sommes en cette fin d’année. Avec l’arrivée de l’hiver, nous avons été plutôt casaniers… Sauf mon mari qui a dû passer deux semaines en Europe (Allemagne & France) en novembre. En faisant ce bilan, je réalise que les souhaits inclus dans ma « Wish List » se sont matérialisés cette année, sauf pour le séjour en Équateur que nous avions initialement planifié pour les fêtes de fin d’année. Plusieurs destinations imprévues se sont aussi ajoutées à notre emploi du temps, à mon grand bonheur. Cette année, je me sens davantage en mode improvisation. Hormis un voyage de prévu pour février (dont je vous parlerai bientôt!), tout reste à planifier pour la suite… Vive la spontanéité!

Sur ce, je tiens à vous remercier d’être là et d’être aussi nombreux à suivre nos aventures. C’est toujours un immense bonheur de lire vos commentaires et d’échanger avec vous.

Je vous souhaite une excellente année 2017, pleine d’amour, de bonheur et de voyages à partager avec ceux que vous aimez.

Pour nous, l’année 2017 débutera à Québec, une ville que nous aimons tout particulièrement.

Pas facile de faire in #selfie familial en #raquettes #enfamille #family #familytime #quebec #sague #saglac #snow #neige #nosracinesur4continents

A post shared by nosracines sur 4 continents (@nosracinesur4continents) on

4 réflexions sur “2016 et ses quatre saisons

    1. Merci beaucoup Tiphanya. Je te souhaite également une excellente année 2017! C’est toujours un plaisir de te lire et de suivre vos aventures familiales. 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s