Ma plus grande aventure…

Il y a dix ans aujourd’hui, je donnais naissance pour la première fois à un petit garçon exceptionnel, mon beau Alban. J’ai eu l’occasion de vivre plusieurs aventures autour du monde, mais devenir maman a été la plus merveilleuse. Mon cher Alban, comme on le dit si bien au Québec, « c’est à ton tour de te laisser parler d’amour ». Je t’offre ce billet, du plus profond de mon cœur, pour revenir sur nos dix années passées ensemble, ici ou ailleurs.

Les débuts

Tout a débuté à Québec, le jour de ta naissance. Je suis alors devenue maman pour la première fois. Quel bonheur de sentir ton petit corps tout chaud contre moi! Je t’ai aimé dès la première seconde, d’un amour inconditionnel. Un amour tellement fort qu’il en était presque douloureux. À partir de ce moment, ma vie prenait un tournant majeur, devenait plus importante. Je devais être là pour toi, te donner le meilleur.

IMG_5035

Tu as très rapidement vécu ton premier voyage, à l’âge de deux semaines, alors que nous avons fait le choix de nous installer dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Parmi mes plus beaux souvenirs de cette première année, je garde précieusement en tête nos petites escapades au bord de la Rivière Saguenay. Curieux, tu voulais tout voir, tout comprendre… Et tu rentrais à la maison couvert de sable! Avant de célébrer ton premier anniversaire, tu as pris l’avion pour la première fois pour un séjour dans ta famille française. Tu étais déjà un bébé voyageur!

Alban-photos Isabelle 331

J’ai (trop) rapidement repris le travail, mais tu as eu la chance d’être gardé par tes grands-parents qui ont toujours été très présents pour toi. Avec ton papou, tu prenais de longues marches dans le quartier. Avec ta mamilou, tu as appris à écrire et à dessiner. À deux ans, tu connaissais déjà toutes tes lettres et tu commençais à les tracer un peu partout, sur du papier comme dans le sable. Nous étions tellement fiers de toi!

Les premières séparations

C’est à l’âge de trois ans que tu as vécu tes premières vacances en Bretagne, dans la maison où ton papa passait l’été lorsqu’il était petit. Tu étais entouré de l’amour de ta famille française pendant que papa et moi visitions la Tunisie. C’était difficile d’être loin de toi, mais je savais que tu passais des moments incroyables et que notre absence te permettait de tisser des liens encore plus forts avec tes grands-parents, ton oncle, ta tante et tes cousins. Nous avons d’ailleurs poursuivi cette tradition les années suivantes et tu revenais toujours de ces vacances avec des étoiles dans les yeux.

La même année, nous avons quitté le Québec pour vivre une première expatriation aux Émirats Arabes Unis. Ce séjour a impliqué beaucoup de changements pour toi : maison, milieu de garde, langue, climat. Tu as réussi à bien t’adapter à cette nouvelle vie. Tu as développé tes premières amitiés avec d’autres enfants expatriés : Rosanne, Jacob, Alexandre, Angélique, Rosalie, Raphaëlle, Fynn, Bryson et bien d’autres! Ce fut une année de découvertes pendant laquelle nous avons multiplié les road-trip avec toi, que ce soit aux Émirats ou au Sultanat d’Oman.

Puis, ce fut encore l’heure des séparations pour rentrer au Québec. Tu étais heureux d’y retrouver tes grands-parents et toute notre famille, mais aussi triste de quitter Dubaï et les petites habitudes que nous y avions : passer l’après-midi à la plage après l’école, déguster un jus frais à la marina, regarder le soleil se coucher dans le désert ou se rafraîchir avec une crème glacée du Cold Stone en admirant les aquariums de l’Atlantis. Au Québec, tu as renoué avec d’anciennes traditions que tu aimes tout autant et qui sont rythmées par les saisons : aller cueillir des pommes en famille sur l’île d’Orléans à l’automne, jouer dans la neige pendant l’hiver, faire des randonnées au printemps, partir à la pêche ou raconter des histoires autour d’un feu de camp en faisant cuire des guimauves l’été.

Les grandes découvertes

Alors que tu venais à peine de t’habituer à nouveau à l’hiver québécois, nous avons décidé de repartir à Dubaï pour deux ans. Tu avais alors cinq ans et ce fut une grande transition pour toi, d’autant plus que j’ai donné naissance à ton frère deux mois plus tard. Dès les premiers jours, tu as été un grand frère exemplaire. Tu as su développer avec lui une complicité dont nous sommes très fiers, papa et moi. Avec toi, il apprend énormément de choses et nous en sommes ravis, car tu es le meilleur modèle possible.

546659_10150809703821519_1700683978_n

Pendant ces deux années, tu as fait de nombreux apprentissages : l’arabe, le piano, la natation, le karaté. Tu as aussi développé une grande amitié avec Élias, qui restait tout près de la maison. Vous étiez inséparables!

309040_10150317527521519_1616777528_n (1)

Nous avons profité de ces deux années d’expatriation pour découvrir de nouveaux pays comme la Thaïlande, la Jordanie et l’Australie. J’ai été impressionnée, lors de ces voyages, par ton calme, ta patience, ta soif d’apprendre et ton ouverture à vivre de nouvelles expériences tout en prenant soin des autres. En Thaïlande, tu as vécu la menace d’un tsunami sans même sourciller. En Australie, tu as fait preuve de patience lors de nos longues heures de route, toujours enthousiaste à l’idée de découvrir de nouveaux lieux. En Jordanie, je te voyais du coin de l’œil veiller sur ton frère, les yeux plein de fierté, et ça gonflait mon cœur de mère de bonheur.

Tu as fêté ton sixième anniversaire sur trois continents, avec trois gâteaux différents à Dubaï, à Paris et à Sydney. Un vrai globe-trotteur!

Le retour au Québec

Nous sommes rentrés au Québec l’été de tes sept ans. Ce retour au Québec, je l’ai anticipé… Surtout pour toi! J’avais peur que tes amis de Dubaï te manquent trop, que ce soit difficile pour toi de créer de nouvelles amitiés. J’avais vécu un retour d’expatriation à peu près au même âge quand j’étais enfant et je savais que ce genre de transition implique de nombreux défis. Je t’ai clairement sous-estimé, car tu as réussi à bien t’adapter au retour. Tu as poursuivi tes cours de piano et de karaté (même si les enseignements étaient très différents d’un pays à l’autre), tu as fait la connaissance de nouveaux amis, tu es devenu grand frère pour une deuxième fois, tout en continuant de multiplier les réussites dans tous les domaines.

Tu m’impressionnes chaque jour par tes grandes qualités : ton ouverture aux différences, ta joie de vivre, ton enthousiasme, ton humour, ton intelligence, ta créativité, ta persévérance et ta détermination. Tu es un garçon plein de talents et fidèle à ses passions. Depuis notre retour au Québec, tes anniversaires ont tous été sur le thème de Star Wars… Et ce sera encore le cas cette année! J’admire ta capacité à accueillir la nouveauté, tout en demeurant profondément attaché au passé, aux choses et aux gens que tu aimes. Toutes ces belles qualités me rendent très fière de toi.

Bref, tu es un vrai rayon de soleil dans chacune de mes journées… et de mes voyages! Car oui, nous sommes de retour, mais les voyages continuent de ponctuer notre vie. C’est toujours un plaisir de partager ces moments avec toi, surtout en sachant que tu les apprécies autant que moi.

Mon grand, en ce jour spécial, sache que je t’aime profondément. Je n’aurais pas pu rêver d’un fils plus extraordinaire que toi. Tu m’as appris tellement de choses depuis ta naissance : à rire de mes erreurs, à faire de meilleurs choix, à prendre le temps de te regarder grandir, à vivre le moment présent… Ce n’est pas facile tous les jours d’être l’aîné et je m’en rends bien compte. Je ne suis pas une maman parfaite; avec toi, j’enchaîne les premières fois et les erreurs. Je fais de mon mieux, tout en apprenant avec toi à devenir meilleure chaque jour.

Je nous souhaite encore plein de merveilleux moments à vivre ensemble. xxx

21 réflexions sur “Ma plus grande aventure…

      1. haha! c’est pas grave. mais sinon, sur ton tableau de bord wordpress, tu vas dans « Commentaires » et quand tu te balades sur les messages tu as des options qui apparaissent : « supprimer, modifier, etc. » bon enfin c’est pas grave mais comme ça tu sais 😉

        Aimé par 1 personne

      2. Merci beaucoup, je vais aller voir ça. C’est quand même dingue de pouvoir modifier des commentaires! J’ai tellement à découvrir avec WordPress. Ce n’est définitivement pas ma force. 😉

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s