Un roman sous la neige…

Dans le cadre du club de lecture d’été initié par Tiphanya (du blogue Avenue Reine Mathilde), le deuxième thème suggéré afin d’orienter nos lectures est l’Amérique du Nord. Voilà qui tombe plutôt bien, puisque nous sommes Québécois et que la littérature jeunesse de notre pays, nous la suivons avec assiduité. Étant donné que nous sommes présentement en Corée du Sud avec notre petite dernière, j’ai travaillé ce billet avec notre fils aîné (âgé de neuf ans, bientôt 10) avant le départ. Il a choisi de lire le nouveau tome de la série « Les soucis d’un Sansoucy ». Ayant adoré les six premiers tomes de cette série, il savait que ce serait un bon choix. Il a dévoré le livre en quelques heures, pour ensuite répondre à ces quelques questions.

Alban, pourquoi aimes-tu cette série?

Je me retrouve beaucoup dans le personnage principal, Laurent. Nous avons plusieurs points communs : nous avons le même âge (enfin presque, j’aurai 10 ans dans quelques semaines!), une petite sœur, nous aimons faire des blagues… Sauf que j’ai moins de soucis que lui dans la vie! Contrairement à moi, Laurent n’est pas l’aîné de la famille et il se fait souvent engueuler par sa grande sœur, Charlotte. Il a aussi des problèmes à l’école, dans différentes matières scolaires, ce qui n’est pas mon cas. Je trouve la série très drôle, parce que Laurent vit plein de mésaventures.

IMG_4689
Fiston et les sept tomes de la série

 

Quel est ton tome préféré?

Le tome 3, intitulé « Surprise ». Dans ce tome, Laurent part à la pêche avec son oncle Conrad et ses deux amis. Une fois sur place, ils réalisent que leur habitation n’a rien d’un château, contrairement à ce que Conrad leur avait dit, mais qu’il s’agit plutôt d’une vieille cabane. En plus, ils n’ont pas été en mesure d’attraper un seul poisson dans le « Lac des perdus », qui avait perdu tous ses poissons. Comble de malheur, la petite sœur de Laurent arrive sur les lieux… Ce tome est très rigolo! J’aime beaucoup les histoires liées à la pêche, car c’est une activité que j’adore faire avec mon père et mon petit frère.

11350625_405705829621663_7041793114736738747_n
La pêche entre gars au Québec

 

Peux-tu me résumer l’histoire du tome 7?

Le tome 7 se nomme « La tempête » et il se déroule au Québec. En arrivant à son école, Laurent se rend compte que personne n’est là. Pourtant, c’est mardi et les autres élèves et les enseignants devraient être présents. Il rentre chez lui et se prépare un super programme (paresser et jouer aux jeux vidéos), mais il a une visite inattendue de Marianne Desprès (qui n’est pas son amie, malgré ce qu’elle semble croire!). Tout ça, c’est la faute de sa mère. Comme elle était occupée, ainsi que tous les membres de sa famille, elle a appelé Marianne pour qu’elle vienne jouer avec lui. Laurent téléphone alors ses deux bons amis pour qu’ils viennent le sortir du pétrin. Il va jouer dehors avec ses deux amis, Marianne et pot de colle (son chien), mais son petit groupe se fait attaquer par deux « tannants » qui leur lancent des boules de neige. Par erreur, Laurent lance une boule de neige sur sa grande sœur qui arrive à la maison avec son amoureux et, du coup, sa mère décide de les envoyer jouer plus loin. Laurent et ses amis vont glisser en luge dans le quartier, mais ils y rencontrent les deux « tannants ». Tous ensemble, ils décident de faire une compétition de glissades. L’équipe de Laurent remporte la finale et toute la bande retourne chez lui. Ils construisent un igloo et écoutent un bon film.

Qu’est-ce que tu as le plus et le moins aimé dans ce livre?

J’ai beaucoup aimé le chapitre qui concerne la compétition de glissades, parce que la description des sauts était drôle à lire. J’adore jouer dans la neige l’hiver et ce livre me rappelle de beaux souvenirs avec mon frère et mes amis. J’ai moins aimé l’extrait du livre où les personnages jouent à « Just Dance », mais heureusement cette partie du livre n’est pas très longue.

Qu’est-ce que ce livre permet de découvrir sur le Québec?

Au Québec, les jours de tempête de neige sont de véritables fêtes pour les enfants qui ont alors congé d’école (quand la tempête est grosse bien sûr!) et qui en profitent pour jouer dans la neige. On peut faire des bonhommes de neige, glisser en luge, faire des batailles de boules de neige, construire des forts… Ce sont toujours de très beaux moments!

En terminant, voici le dessin d’Alban afin de représenter cette lecture qu’il a beaucoup appréciée!

IMG_2099

5 réflexions sur “Un roman sous la neige…

  1. Je retrouve enfin internet et je prends le temps de lire tous les articles.
    Le québec sous la neige, cela donne envie ! Et j’aime aussi beaucoup le dessin avec sa quantité de neige sur les personnages.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Tiphanya. Avec les vacances et nos voyages, j’ai moi aussi pris du retard dans mes lectures et les billets liés au club. Je m’y remets dès aujourd’hui. 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s