États-Unis Tennessee

Une Saint-Valentin improvisée à Nashville

Il y a des journées qui défient la planification et qui s’imposent à nous… Ce fut le cas le 14 février dernier, alors que nous avions prévu passer la soirée de la Saint-Valentin en amoureux. Après notre arrivée mouvementée à Nashville, nous avons rapidement pris nos marques dans cette ville qui nous a positivement surpris. Nos attentes n’étaient pas élevées et nous avions prévu peu d’activités à faire sur place… C’est peut-être le secret d’un séjour heureux d’ailleurs? Entre nos obligations professionnelles respectives et notre fillette de 16 mois qui récupérait tranquillement des péripéties du trajet et du décalage horaire, nous déambulions dans les différentes artères de la ville sans but précis… Sauf ce fameux soir de février, où nous avions décidé de nous réserver un moment en amoureux.

Fêter la Saint-Valentin est loin d’être une religion pour nous. Quand nous sommes chez nous, au Québec, nous évitons généralement de passer cette soirée dans les restaurants bondés, préférant le calme et le confort de notre maison. Une fois les trois enfants couchés, nous nous installons devant un feu de foyer, en ouvrant une bonne bouteille de vin et en nous régalant de plats que nous avons nous-mêmes cuisinés. Nous profitons de la présence de l’autre en toute simplicité. Pour une raison que j’ignore, mes standards pour cette soirée changent lorsque je suis en voyage. J’ai alors envie de vivre une soirée différente, qui restera marquée dans nos mémoires de façon spéciale. Or, ces soirées ne se passent pas nécessairement comme prévues. Ce fut le cas, par exemple, lors de notre séjour à San Diego, alors que nous avions l’intention de célébrer la fête des amoureux au bord de la mer… Mais que nous sommes plutôt restés coincés dans une petite chambre d’hôtel à Québec, avec vue sur le stationnement enneigé… Petite déception!

Cette fois, mes attentes me semblaient réalistes et réalisables. Mon mari avait aperçu un petit restaurant à l’ambiance romantique sur la rue Broadway. Nous y sommes allés tôt, pour éviter que notre fille se couche à une heure trop tardive. On se disait, du même coup, que le restaurant serait certainement moins bondé. Nous avons donc quitté notre magnifique chambre d’hôtel pour prendre la direction du restaurant en question.

Premier constat : Il pleut.

Pas grave, c’est romantique de marcher sous la pluie. J’aime bien en fait, surtout lorsque la distance à parcourir n’est pas trop grande.

Deuxième constat : Notre fille perd encore sa suce dans la rue.

Voilà qui est plus embêtant, surtout qu’elle est fatiguée et que nous en avons déjà perdu quatre ou cinq depuis le début du voyage. À croire que notre fille avait en tête de semer des suces sur son passage afin de retrouver son chemin, à l’instar du Petit Poucet. Nous restons zens, elle est super heureuse de se balader avec nous. Tout est sous contrôle.

Troisième constat : Le restaurant convoité est plein et le temps estimé pour avoir une table est d’une heure au minimum. Prévisible, n’est-pas?

Dommage, l’endroit semblait parfait. Nous devons rapidement trouver une solution de rechange, puisque la pluie s’intensifie et la puce devient de plus en plus irritable.

Quatrième constat : Les autres restaurants que l’on croise n’ont pas de chaise haute et ne sont pas vraiment kids friendly. Je sais, on peut faire sans chaise haute, nous l’avons d’ailleurs souvent expérimenté, mais je sens que c’est nécessaire ce soir-là.

Nous échouons finalement dans un drôle d’endroit, qui se situe à mi-chemin entre un pub et une cantine, où un groupe de country diffuse une musique tonitruante. Nous choisissons la table la plus éloignée du band pour nous installer… avec une chaise haute (Joie!). Nous sommes loin de l’ambiance recherchée initialement : couverts en plastique, bouteille de ketchup bien en vue, pas de serviette de table, des écrans géants qui diffusent du sport, une machine pour s’exercer à la boxe à un mètre et d’autres jeux plutôt bruyants. On se dit que le propriétaire a sûrement tout investi dans sa cuisine, mais on constate rapidement que ce n’est pas le cas. Le menu est surtout composé de snacks bien gras, avec des bières servies à la bouteille…

Et vous savez quoi? Nous avons passé une soirée extraordinaire. L’ambiance était très agréable et le personnel attentionné. À la table voisine, une dame a gagné une peluche à l’une des machines et a ensuite décidé de l’offrir à notre fille qui était ravie. Notre puce est tombée amoureuse du chanteur du band et elle a passé la soirée à danser avec un large sourire aux lèvres. Et malgré le bruit ambiant, nous avons eu l’occasion de discuter tranquillement et de partager de nombreux fous rires. Cette soirée restera définitivement ancrée dans nos mémoires. Nous sommes d’ailleurs retournés à ce restaurant avec plaisir quelques jours plus tard!

Au fond, l’amour se vit pleinement dans les choses simples, que ce soit à la maison ou en voyage. Le plus important, ce ne sont pas les lieux que nous visitons, mais les gens qui nous accompagnent dans nos nouvelles découvertes. Cette année, pour la Saint-Valentin, j’étais très bien accompagnée. Et vous? 

 

4 comments on “Une Saint-Valentin improvisée à Nashville

  1. improvisée mais sympathique tout de même, Nashville est une ville sympa je trouve

    Aimé par 1 personne

    • Eve Pouliot

      Je suis bien d’accord avec vous. Ce fut une belle découverte pour nous. Merci pour votre passage ici. 🙂

      J'aime

  2. Ping : Nashville avec des enfants : Top 5 des activités hivernales |

  3. Ping : 2016 et ses quatre saisons |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :