Australie Océanie Récits de voyages

Une journée à Sydney (1 mois en Australie, Jour 3)

Séjour en Australie : Jour 3


Après un magnifique week-end dans les Blue Mountains, nous sommes revenus à Sydney, bien décidés à découvrir le maximum de cette ville avant de nous envoler vers la côte est. Pour ce faire, nous avons privilégié un parcours en quatre grandes étapes, en tentant de répondre à la fois aux intérêts des petits et des grands (pas toujours facile!). En voici une brève synthèse.

Sydneyb1

Un petit-déjeuner près de Bronte Park

Nous avons débuté la journée en allant prendre un brunch près de Bronte Park, dans un petit café avec une vue splendide sur la mer. Comme c’est tout près d’où nous logions, nous y sommes allés à pied. La balade était magnifique et nous a permis de croiser notre premier kookaburras, un petit oiseau dont le chant ressemble à des cris de singe… Il nous avait d’ailleurs réveillés la nuit précédente, mais nous étions loin de nous douter que l’origine d’un tel vacarme pouvait provenir d’un si petit oiseau. Après le repas, notre fils aîné est parti jouer au foot dans le parc avec son oncle, alors que nous avons pris notre voiture de location avec notre petit dernier et ma belle-sœur pour aller découvrir la City.

Sydneyb9

L’Opéra de Sydney, sous différents angles

Nous avons stationné notre voiture près de l’opéra de Sydney sans problème, bien que ce ne soit pas évident de conduire à gauche lorsque ce n’est pas une habitude. Nous avions eu l’occasion de le faire en Thaïlande et en Angleterre, mais en Australie, nous avions un peu l’impression de nous retrouver sur nos routes nord-américaines, ce qui alimentait la confusion dans notre esprit… et nos réflexes! Une fois devant l’Opéra de Sydney, nous avons emprunté les larges promenades qui offrent des points de vue aussi beaux que diversifiés sur le célèbre bâtiment.  Pour nous, il s’agissait d’une image emblématique de l’Australie que nous étions heureux de découvrir de plus près. Alors que l’Opéra de Sydney évoque des coquillages pour certains, nous avions plutôt l’impression qu’il s’agissait de voiles. Une histoire (fausse, mais rigolote) circule même à l’effet que l’architecte à l’origine de cette construction étonnante, Jøn Utzon, pelait une orange lorsqu’il imagina les coques de béton du toit, qui culminent à 67 mètres. Toujours est-il que l’œuvre débutée en 1959 ne fut complétée que quatorze ans plus tard, pour un coût total de 102 millions de dollars australiens. Pas étonnant que ce soit l’attraction touristique la plus populaire de Sydney, n’est-ce pas?

Malgré l’intérêt des lieux, fiston n’appréciait pas tellement que nous restions immobiles dans un état contemplatif et commençait à s’impatienter dans sa poussette. Nous avons donc décidé de lui permettre de se dégourdir les jambes en allant passer quelques heures au Royal Botanic Gardens. Sage décision, puisque notre périple australien débutait à peine.

Une balade au Royal Botanic Gardens

Non loin de l’Opéra de Sydney, le Royal Botanic Gardens est un véritable oasis de verdure en bordure de la baie. À l’entrée, en plus d’apprendre que les jardins se visitent gratuitement, nous avons lu avec joie l’inscription suivante :

Please walk on the grass. We also invite you to smell the roses, hug the trees, talk to the birds and picnic on the lawns.

Il n’en fallait pas plus pour que nous tombions amoureux des lieux,  parfaits pour notre petit homme qui pouvait enfin se dégourdir les jambes dans la pelouse, pendant que nous admirions les arbres et les différentes variétés de fleurs. Nous avons ensuite fait une agréable balade le long des sentiers aménagés, surpris par la diversité de la faune que nous trouvions en ces lieux. Nous nous attendions évidemment à voir de jolies fleurs, mais pas à nous retrouver devant des chauves-souris géantes, des ibis, des cacatoès et des kookaburras.

Un petit verre dans le quartier des Rocks

C’est dans le quartier des Rocks que nous avons finalement rejoint les autres membres de la famille pour prendre un petit apéro en terrasse. En chemin, nous avons croisé de nombreux mariés, à croire que tous les amoureux viennent célébrer leur grand jour ici! Mais l’endroit est surtout célèbre en raison de son histoire. Il est d’ailleurs souvent qualifié de « berceau de la nation », car les hommes de la Première Flotte y érigèrent des abris de fortune sous le commandement du gouverneur Phillip. Lorsque nous y étions, les lieux étaient bondés à un point tel qu’il était difficile de prendre plaisir à y marcher (très mauvaise idée la poussette!). Sans vraiment nous imprégner de l’atmosphère des lieux, nous avons tout de même pris le temps d’admirer certains monuments, tels que Sydney Observatory et Garrison Church, avant d’acheter quelques souvenirs australiens au Rocks Market.

Sydneyb2

C’est ainsi que cette première journée à Sydney s’est terminée, mais d’autres allaient suivre… comme ce sera le cas des récits sur le blogue, où vous pourrez découvrir la suite de notre périple au « pays des kangourous »!

11 comments on “Une journée à Sydney (1 mois en Australie, Jour 3)

  1. « please walk on the grass… » On adore. Chez nous c’est INTERDICTION FORMELLE de marcher sur les pelouses. Et oui les enfants, pour jouer au ballon c’est sur la route… On ne connaissait pas ce penchant progressiste des Australiens. Top 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Super ville ! la deuxième photo, celle du parc est vraiment magnifique

    Aimé par 1 personne

  3. Ping : Taronga Zoo en 10 photos (1 mois en Australie, Jour 4) |

  4. Ping : La sélection du mardi #31 - Expedia Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :