Émirats Arabes Unis Fujaïrah Moyen-Orient

Que faire à Fujaïrah? 4 scénarios : détente, sport, plein air ou culture

Non loin de la frénésie cosmopolite de Dubaï existe un émirat qui, contrairement aux six autres, se trouve sur la côte est, dans le Golfe d’Oman. Son simple nom fait rêver : Fujaïrah. Il s’en dégage un petit vent de folie et de liberté, non? Pour s’y rendre, il faut traverser les Hajar Mountains, où les décors surréalistes défilent sous nos yeux. Par endroits, on pourrait facilement se croire sur une autre planète… Mais la présence de palmiers, dissimulés dans les crevasses, nous ramène les deux pieds sur Terre. À l’instar de Ras al Khaïma, qui a fait l’objet de deux billets récents sur notre blogue, l’un portant sur une ancienne ghost town et l’autre sur les activités à y faire dans les montagnes, Fujaïrah est un émirat beaucoup moins touristique que Dubaï ou Abu Dhabi. Loin d’être ennuyante, il s’agit d’une destination qui permet de vivre des expériences diverses. Dans ce billet, nous vous proposons quatre scénarios pour un week-end dans cet émirat, selon que vous souhaitiez vivre un séjour axé sur la détente, le sport, le plein air ou la culture.

1. Pour un séjour de détente

Pour les résidents de Dubaï, Fujaïrah constitue une parenthèse idéale, un oasis de paix, loin des gratte-ciels et des centres commerciaux délirants. Pour ce faire, on peut opter pour un séjour dans un hôtel au bord de la mer, en profitant du son des vagues pour lire, faire la sieste, courir sur la plage ou partir à la recherche de coquillages. Plusieurs hôtels de luxe offrent d’ailleurs des installations parfaites pour petits et grands : piscines, espaces de jeux, plage privée, spa et soins du corps, cuisine variée, lounge… Tout est mis en œuvre pour favoriser le calme et la détente.

Pour se fondre davantage dans les coutumes locales, il est aussi possible de profiter de la plage publique de Khor Fakkan, où les expatriés de nombreux pays croisent les familles émiraties dans leurs vêtements traditionnels. Il faut toutefois oublier le petit cocktail alcoolisé en bikini sur son transat, car le code vestimentaire y est beaucoup plus strict et l’alcool interdit. La plage possède des modules de jeux pour les enfants et des espaces verts pour pique-niquer en famille. C’est l’occasion d’échanger avec des personnes en provenance de partout dans le monde, en donnant quelques poussées aux enfants qui s’envolent vers le ciel bleu sur leurs balançoires.

Fujairah27Fujairah28

2. Pour un séjour sportif

L’activité sportive par excellente à Fujaïrah est, sans contredit, la plongée sous-marine. Plusieurs endroits y sont d’ailleurs réputés pour observer la faune marine, tels que Snoopy Island, Shark Island et Al Badiyah Rock. On y découvre de magnifiques coraux et de nombreux poissons. Certains hôtels permettent aussi de profiter de leurs installations pour la journée, sans nécessairement y dormir. On peut alors louer l’équipement de plongée sur place, profiter d’espaces à l’ombre sur la plage, faire une pause à la piscine ou casser la croûte au restaurant entre deux excursions sous-marines. Avec nos enfants, nous avons beaucoup aimé cette formule, surtout lorsque les températures sont très élevées.

Une autre option pour le snorkeling et la pêche consiste à faire une excursion à partir de Dibba pour découvrir les fjords de Musandam lors d’une croisière en boutre. On peut alors accéder aux fjords spectaculaires et aux fonds marins omanais sans les formalités administratives inhérentes au fait de passer la frontière pour se rendre au port de Khasab.

Fjord-Musandam

Mais le sport le plus dépaysant demeure, à mes yeux, le bullfighting. Il s’agit d’une activité traditionnelle qui a lieu chaque vendredi en fin de journée. Les locaux se réunissent pour assister à des combats de taureaux. Ces derniers sont attachés aux arbres de façon approximative, avant d’être amenés dans un espace à peine clôturé, où on les lâche pour les regarder combattre. Les spectateurs montent sur leur voiture pour observer la scène, des enfants s’agenouillent au premier rang pour ne rien manquer du spectacle… Bref, la sécurité prend ici un tout autre sens. Attendez-vous à rencontrer des regards curieux, car il n’y a pas vraiment de touristes en ce lieu et, surtout, pas de femmes (du moins, c’était le cas lors de notre visite!).

Fujairah20Fujairah19

3. Pour un séjour en plein air

Une visite de Fujaïrah serait, à mon humble avis, incomplète sans découvrir sa faune et sa flore variée. On peut, par exemple, partir en randonnée ou faire du « off road » pour découvrir Jabal Yibir, une montagne d’une altitude de 1527 mètres dans les monts Hajar. On y trouve facilement un emplacement tranquille pour pique-niquer, où seules les chèvres viennent briser le silence.

 

Plusieurs wadis sont aussi à découvrir dans l’émirat de Fujaïrah. C’est le cas du wadi Wurrayah, qui demeure sans doute le plus populaire de la région. Pour s’y rendre, une « bumpy drive » (l’expression prend tout son sens en ce lieu!) mène à des rochers que l’on peut escalader pour découvrir une chute d’eau qui forme une piscine naturelle où les habitants du coin viennent se baigner. Malheureusement, la pollution et les graffitis viennent un peu gâcher la beauté des lieux, mais les paysages demeurent malgré tout magnifiques.

 

Le wadi Tayyibah permet, quant à lui, de découvrir une ancienne route qui reliait autrefois Dubaï à la côte est des Émirats. En chemin, plusieurs plantations et arbres fruitiers défilent sous nos yeux, entre les montagnes et les paysages arides.

Fujairah31

Un autre endroit à découvrir est le site de Khor Kalba, qui est réputé pour sa magnifique mangrove. Entre eau et verdure, cet endroit abrite plusieurs espèces animales. Tout près de la mangrove, un espace désertique débouche sur une plage où l’on peut camper pour la nuit. Au programme : un petit feu au bord de la mer avant de s’endormir au son des vagues… Pour se réveiller afin d’assister au lever du soleil en observant les tortues sur les rives en pyjama… Moments magiques!

Fujairah21

Fujairah22

Fujairah23

4. Pour un séjour culturel

Fujaïrah regorge aussi de sites historiques, qui permettent de découvrir l’héritage culturel des Émirats Arabes Unis. Le petit village de Bidiya est, à cet égard, bien connu pour être l’un des plus anciens de la péninsule arabique. Sa mosquée, dont la construction remonterait au XVe siècle, est la plus ancienne des Émirats Arabes Unis. Cette dernière est maintenant ouverte aux non-musulmans, à condition évidemment de se couvrir adéquatement. Mais c’est surtout son architecture extérieure qui surprend, avec quatre petits dômes soutenus par un pilier central massif. La mosquée est aussi entourée de quatre tours de garde traditionnelles, situées en hauteur. Du haut de ces tours, la vue est magnifique sur la mer et la végétation environnante.

Fujairah33

Le site historique de Al Hayl est également digne de mention. Niché dans les collines derrière la ville moderne de Fujaïrah, il héberge un palais royal qui aurait été construit en 1830. Il est possible de faire une visite guidée des lieux afin de découvrir les vieilles habitations, les plantations de palmiers et les pétroglyphes. Le site et le cadre naturel qui l’entoure forment un ensemble d’une beauté remarquable.

Fujairah35

Il est aussi possible de visiter plusieurs forts à Fujaïrah. Près du wadi Ham, le fort de Bithna domine fièrement une plantation de palmiers dattiers. En chemin, nous y avons croisé des habitants très accueillants ainsi que quelques femmes avec de jolis voiles colorés. Situé sur la plaine côtière entre les palmiers dattiers et la ville moderne, le fort de Fujaïrah a été construit au XVIe siècle et il domine la vieille ville, dont on peu encore apercevoir quelques vestiges. Lorsque nous avons visité les lieux, une importante campagne de restauration du patrimoine avait lieu à Fujaïrah. Les ouvriers qui travaillaient sur les lieux avaient d’ailleurs offert un tournevis à notre garçon de trois ans – cadeau très adapté, n’est-ce pas? N’empêche que fiston était ravi!

Bref, que vous rêviez de détente, de sport, de plein air ou de culture, l’émirat de Fujaïrah saura très certainement vous séduire avec ses nombreux atouts. Et vous, quelles sont vos activités préférées à Fujaïrah?

10 comments on “Que faire à Fujaïrah? 4 scénarios : détente, sport, plein air ou culture

  1. Vous avez le chic pour nous proposer des choses hors du commun quand meme. c’est génial 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour cet article ! quel endroit atypique, on dirait qu’il est peu fréquenté par les touristes

    Aimé par 1 personne

    • Eve Pouliot

      Merci pour votre passage ici. C’est une destination qui est surtout connue par les expatriés qui vivent à Dubaï et Abu Dhabi, mais qui vaut la peine que l’on s’y intéresse! 🙂

      J'aime

  3. Intéressant ! J’ai lu il n’y a pas longtemps que c’était l’Émirat avec le plus … de locaux ! Ça doit justement être intéressant, pour sortir du monde d’expatriés des grandes cités.

    Aimé par 1 personne

    • Eve Pouliot

      C’est possible… Il y a aussi beaucoup de locaux à Ras al Khaïma et Sharjah. C’est effectivement une destination qui dépayse et qui tranche avec les images que l’on se fait généralement des Émirats Arabes Unis. 🙂 Merci pour ton commentaire. 🙂

      Aimé par 1 personne

  4. Ping : Les 7 merveilles des Émirats Arabes Unis… d’une « sunset addict » |

  5. Ping : Dans l’ombre de Dubaï, trois émirats à découvrir – Nos Racines sur 4 Continents

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :