10 activités à découvrir dans les déserts du Moyen Orient

Ma première expérience du désert remonte à 2009, lors d’un voyage en Tunisie. J’avais alors fait une balade à dos de dromadaire dans le Sahara, au coucher du soleil. Cette expérience m’a profondément émue : le silence d’abord, puis le sentiment de plénitude envahissant mon corps et mon esprit, pour me laisser complètement muette devant tant de beauté… J’en suis revenue transformée, d’une certaine façon, et avide d’en découvrir davantage.

Dans le désert du Sahara, Tunisie - 2009
Désert du Sahara, Tunisie

J’étais loin de me douter, à ce moment-là, que j’irais vivre trois années au Moyen Orient et que le désert occuperait une place de choix dans mes activités hebdomadaires.

Il existe plusieurs types de déserts, qu’ils soient polaires, de sable, de roches ou de sel. Pour ce billet, j’ai choisi de vous parler, plus spécifiquement, des activités à découvrir dans les déserts de sable du Moyen Orient, en vous dressant mon top 10 en photos.

1. Admirer le coucher du soleil sur les dunes

Admirer le coucher du soleil est une activité qui, pour moi, est synonyme de vacances. Prendre le temps de regarder la nature s’endormir, sans se presser, me procure un bien-être immense. À mes yeux, ce sentiment de plénitude est amplifié dans le désert, surtout quand on s’y rend à l’extérieur des activités organisées, hors des sentiers battus. Il suffit de choisir une dune pour s’installer, prévoir des couvertures ou des vêtements chauds (car la température baisse drastiquement une fois la nuit tombée) et laisser la magie du désert opérer en savourant un verre de vin… ou de jus! Le spectacle est saisissant : le soleil qui décline peu à peu laisse apparaître un dégradé de couleurs et de textures dans le sable, tandis que le silence ambiant permet de se concentrer sur l’instant présent. Je vous partage, en photos, trois instants magiques que j’ai eu le bonheur de vivre dans les déserts de Liwa (Abu Dhabi), de Dubaï et de Wahiba (Sultanat d’Oman).

PicPlayPostPhoto-désertsoleil7c
Empty Quarter, Liwa, Abu Dhabi
Désert de Dubaï - 2010
Désert de Dubaï
Désert de Wahiba, Sultanat d'Oman - 2010
Désert de Wahiba, Sultanat d’Oman

2. Prendre des photos uniques

Chaque expérience du désert est unique. D’abord, les déserts se distinguent les uns des autres. Les couleurs sont variées, allant du sable blond au rouge, et la végétation change selon les saisons et l’endroit où l’on se trouve. Même en allant exactement au même endroit à plusieurs reprises, les paysages sont différents en fonction des conditions météorologiques. Les rencontres animales sont, elles aussi, difficiles à prévoir. C’est pourquoi une expérience du désert ne suffit pas pour en saisir toutes les nuances. Il faut y aller souvent et, surtout, ne pas oublier son appareil photo afin d’immortaliser le caractère unique de chaque excursion. Le coucher du soleil sur les dunes offre, notamment, des possibilités infinies pour faire des photographies de silhouettes en mouvement.

La photographe photographiée, désert de Dubaï - 2013
Désert de Dubaï
Désert de Dubaï - 2013
Désert de Dubaï

3. Aller à la rencontre des dromadaires

Animal emblématique du désert, le dromadaire est habituellement très recherché par les touristes qui y font leur première excursion. Les compagnies qui offrent des safaris dans le désert l’ont d’ailleurs bien compris et placent généralement la balade à dos de dromadaire au cœur de leurs forfaits. Comme tous les expatriés, nous avons tenté l’expérience des circuits organisés à plusieurs reprises, au grand bonheur de nos enfants! À chaque fois, c’est le fou rire généralisé lorsque le dromadaire se penche pour s’asseoir… Il faut s’accrocher!

Safari dans le désert de Dubaï - 2009
Safari dans le désert de Dubaï

Après plusieurs mois à croiser des dromadaires sur la route, l’animal perd toutefois de son attrait. De retour au Québec et lors de leurs vacances en France, nos enfants étaient davantage impressionnés à la vue d’une vache qui, à leurs yeux, était beaucoup plus exotique. Bien que les dromadaires soient peu à peu devenus des animaux familiers pour nous, c’est toujours un plaisir de les croiser par hasard, lors d’excursions familiales dans le désert. C’est un peu comme aller à la rencontre de vieux amis, sans planification ou itinéraire tracé à l’avance.

Désert de Dubaï - 2013
Désert de Dubaï

4. Faire du « Dune Bashing »

Pour les amateurs de sensations fortes qui ont le cœur solide, le « Dune Bashing » est définitivement une activité à essayer dans le désert. Plusieurs formules sont possibles pour les non-initiés. En effet, de nombreuses compagnies offrent des excursions dans le désert avec un chauffeur expérimenté, qui n’hésitera pas à attaquer les dunes de sable avec son 4X4, avant de faire un arrêt dans un lieu stratégique pour regarder le coucher du soleil (avec une douzaine d’autres chauffeurs et leurs clients!). Personnellement, je garde un souvenir mitigé de l’expérience. Mon fils aîné a le mal des transports et les cascades dans les dunes ont été particulièrement éprouvantes pour lui et, conséquemment, pour nous… Heureusement, le coucher du soleil nous a permis de reprendre notre souffle en goûtant à la magie du désert en famille.

Tour organisé de « Dune Bashing », Dubaï - 2009
Tour organisé de « Dune Bashing », Dubaï

Une autre façon d’essayer le « Dune Bashing » est de se rendre dans le désert avec un guide, mais en conduisant son propre véhicule. De cette façon, il est possible d’apprendre à conduire dans le désert, tout en allant à son propre rythme. Cette deuxième formule était beaucoup plus attirante pour nous. Nous l’avons expérimentée à Abu Dhabi, dans l’Empty Quarter, le plus grand désert de sable du monde. Cette expérience nous a permis d’apprendre différents trucs pour conduire dans le désert de façon sécuritaire, tels que dégonfler ses pneus, respecter le sens des dunes et apprendre à bien réagir lorsque le véhicule s’enlise dans le sable.

Empty Quarter, Liwa, Abu Dhabi - 2010
Empty Quarter, Liwa, Abu Dhabi

Nous y avons également appris la marche à suivre en trois étapes pour braver les dunes : 1- prendre de l’élan et monter, 2- faire un arrêt au sommet pour observer les environs et, finalement, 3- basculer et descendre la dune en contrôlant sa vitesse. Depuis cette brève initiation, nous avons toujours roulé dans le désert de façon autonome et sans nous presser.

Cours 101 de conduite dans le désert
Cours 101 de conduite dans le désert

Pour les plus téméraires, il est également possible de louer un quad ou une moto pour aller à la conquête des paysages désertiques. Chez les expatriés de Dubaï, une excursion populaire consiste à rejoindre Jebel Maleihah (site mieux connu sous le nom de Fossil Rock), dans l’Émirat de Sharjah, afin de profiter des paysages de rocs baignés de sable. Le site a été baptisé ainsi en raison des fossiles marins qui jonchent le sol et qui datent de plusieurs millions d’années, alors que le désert d’Arabie était recouvert d’eau.

Off-Road vers Fossil Rock, désert de Dubaï - 2010
Fossil Rock, désert de Sharjah

5. Dormir dans le désert

Après quelques randonnées dans le désert, l’envie d’y passer la nuit s’impose afin de vivre pleinement l’expérience bédouine. Plusieurs possibilités s’offrent alors aux aventuriers, en fonction des intérêts et du budget disponible. On peut, tout simplement, dormir à la belle étoile en utilisant une tente classique. Mais pour une première nuit dans le désert, il peut être rassurant de privilégier l’excursion en groupe avec un guide. Cette formule comprend généralement l’équipement de camping nécessaire pour ceux qui n’en possèdent pas, ainsi que des viandes grillées au BBQ à partager autour d’un feu de camp. Afin d’éviter les déceptions, il importe toutefois de bien s’informer de l’endroit où le campement doit avoir lieu. Certains campements mal situés (ex.: village ou aéroport à proximité) sont très bruyants pendant la nuit ou à l’aube, ce qui contribue à rompre le calme attendu d’une nuit dans le désert.

Camping dans le Désert de Liwa, Abu Dhabi - 2010
Camping dans le Désert de Liwa, Abu Dhabi

À ce jour, notre coup de cœur demeure notre nuit passée dans le désert de Wahiba, au 1000 Nights Camp. Pour atteindre ce campement, il faut rouler près de 40 kilomètres à partir d’Al Wasil, l’une des portes du désert d’Oman. Sur le site, une vingtaine de tentes bédouines en laine attendent les visiteurs pour la nuit. À la tombée de la nuit, des lanternes illuminent le camp, ce qui ajoute à la magie des lieux. Au petit matin, les dromadaires se promènent entre les tentes, au grand bonheur des petits et des grands!

1000 Nights Camp, Désert de Wahiba, Sultanat d'Oman - 2010
1000 Nights Camp, Désert de Wahiba, Sultanat d’Oman

Pour les plus douillets, certains complexes hôteliers offrent de passer une nuit en plein désert, dans un véritable oasis de luxe. C’est le cas du Bab Al Shams Desert Resort, un hôtel cinq étoiles situé au cœur du désert de Dubaï. Décoré dans un style bédouin, l’hôtel est idéal pour une petite escapade romantique, loin de l’agitation urbaine de Dubaï. On peu s’y baigner dans les piscines infinies (infinity pools) qui semblent tout droit sorties d’un mirage entre les dunes de sable, en plein cœur du désert.

Week-end au Bab Al Shams, Dubaï - 2013
Week-end au Bab Al Shams Desert Resort, Dubaï

6. Jouer dans les dunes de sable

Pour les enfants, le désert représente un immense carré de sable, où les occasions de s’amuser ne manquent pas. Pour eux, c’est toujours un plaisir d’escalader les dunes pour ensuite les descendre à la course, en surf des sables (sandboarding), en glissant ou en faisant des pirouettes. Voici, en images, des exemples de ces moments de bonheur dans les dunes de Wahiba (Sultanat d’Oman), du désert rouge du Wadi Rum (Jordanie) et du désert de Dubaï.

Jeux et glissades dans les dunes du désert de Wahiba, Sultanat d'Oman - 2010
Jeux et glissades dans les dunes du désert de Wahiba, Sultanat d’Oman
Désert rouge du Wadi Rum, Jordanie - 2012
Course dans le désert rouge du Wadi Rum, Jordanie
Pirouette dans le désert de Dubaï - 2012
Pirouette dans le désert de Dubaï

7. Faire un pique-nique ou prendre le thé

En attendant d’admirer le coucher du soleil, quoi de mieux que de prendre un petit apéro ou de faire un pique-nique dans les dunes de sable? Évidemment, il faut faire preuve de discrétion avec l’alcool en sol musulman. Quelques verres de plastique et le tour est joué (réutilisables les verres, ou alors on pense à faire le ménage derrière soi…)!

Apéro dans le désert de Dubaï - 2012
Apéro dans le désert de Dubaï

Pour les plus sages, l’apéro alcoolisé peu être remplacé par un thé. C’est ce que nous avons fait en Jordanie, lors de notre excursion pour découvrir le désert du Wadi Rum. Nous avons été invités à goûter un thé jordanien parfumé à la sauge dans une tente, au milieu des dunes de sable aux couleurs variant du jaune or au rouge foncé. Un délice à la fois pour les yeux et les papilles!

Désert rouge du Wadi Rum, Jordanie - 2012
Thé dans le désert du Wadi Rum, Jordanie

8. Regarder un spectacle traditionnel

Aux Émirats Arabes Unis, plusieurs compagnies offrent la possibilité d’assister à un souper-spectacle dans le désert. Cette formule est généralement combinée à une activité proposée aux touristes en fin d’après-midi, que ce soit la balade à dos de dromadaire ou le « Dune Bashing », suivie d’un arrêt pour admirer le coucher du soleil sur les dunes de sable. La formule est semblable d’une compagnie à l’autre et comprend généralement les éléments suivants : des kiosques où l’on peut acheter des souvenirs, essayer des vêtements traditionnels ou se faire dessiner un tatouage temporaire au henné; un petit enclos où les touristes sont invités à monter à dos de dromadaire ou à porter un faucon sur leur bras; ainsi que des espaces remplis de coussins pour fumer la chicha. Un buffet est servi en plein air, à base de viandes grillées, alors qu’un spectacle met en scène des danseuses du ventre et des danseurs de tanoura. Habituellement réservée aux hommes, la tanoura est une danse folklorique égyptienne, qui consiste à tourner sans arrêt sur soi-même avec une jupe colorée et, parfois, illuminée.

Spectacle de Tanura, désert de Dubaï - 2009
Spectacle de Tanura, désert de Dubaï

À l’instar des formules d’hébergement qui sont variées, allant de la plus grande simplicité aux formules de luxe, les soirées dans le désert peuvent elles aussi être grandioses pour ceux qui souhaitent y mettre le prix. À Dubaï, un bon compromis est de s’offrir une soirée au restaurant Al Hadheerah. Situé dans le complexe hôtelier du Bab Al Shams Desert Resort, ce restaurant offre un cadre exceptionnel pour passer une soirée inoubliable sous les étoiles, à regarder un spectacle typique, tout en dégustant des produits variés (le buffet est hallucinant!). Ceux qui passent la nuit à l’hôtel ont aussi la possibilité de vivre une initiation à la fauconnerie. Traditionnellement pratiqué par les bédouins, ce sport (parfois qualifié d’art) occupe une place de choix dans la culture arabe. Aujourd’hui, on le qualifie de « sport des princes », car seuls les plus fortunés peuvent le pratiquer. Le spectacle est très impressionnant et permet de voir de plus près la bête qui figure sur les billets de banque des Émirats Arabes Unis et du Sultanat d’Oman.

Avec les faucons, Bab Al Shams Desert Resort - 2013
Bab Al Shams Desert Resort
Falcon Show, Bab Al Shams Desert Resort, Dubaï - 2013
Falcon Show, Bab Al Shams Desert Resort, Dubaï

9. Faire un feu de camp

Une fois le soleil couché, le froid s’installe rapidement dans le désert. Pour continuer à profiter de la magie des lieux, il est agréable de se regrouper autour d’un feu de camp. Le son d’une guitare, des guimauves à griller, une petite chicha à partager et tout est en place pour une soirée inoubliable.

Feu de camp dans le désert de Wahiba, Sultanat d'Oman - 2010
Feu de camp dans le désert de Wahiba, Sultanat d’Oman

10. Découvrir des trésors enfouis dans le sable

Mes enfants adorent jouer aux explorateurs. Pour faire leur bonheur, il n’est pas nécessaire de trouver une rose des sables ou encore des fossiles marins. Une simple fleur ou des pistes de petits visiteurs suffisent amplement à remplir leurs yeux d’émerveillement et à stimuler leur imagination. La trouvaille dont ils ont été le plus fiers demeure le squelette d’un dromadaire, séché au soleil et trouvé au sommet d’une dune. Ce n’est pas tous les jours que l’on peut s’improviser une épée avec un os de dromadaire, n’est-ce pas?

Fleur qui pousse dans le désert de Dubaï - 2013
Fleur qui pousse dans le désert de Dubaï
PicPlayPostPhototracesdanslesable2
Les traces de petits visiteurs, Désert de Wahiba, Sultanat d’Oman
PicPlayPostPhoto-albantresor
Une épée faite d’un os de dromadaire, désert de Dubaï

Et vous, quelles activités du désert vous inspirent le plus?

12 réflexions sur “10 activités à découvrir dans les déserts du Moyen Orient

    1. Bonjour Eunice,

      Le Sahara fut ma première expérience du désert et j’ai vraiment adoré. Par la suite, j’ai mieux connu les déserts du Moyen Orient où j’ai vécu des moments vraiment uniques. C’est difficile de choisir un désert plutôt qu’un autre, car chaque expérience est vraiment différente (même en allant plusieurs fois au même endroit). Toutefois, pas besoin de beaucoup d’argent pour aller dans le désert. Le resort est effectivement bien sympa, mais j’ai beaucoup plus aimé nos petits apéros du week-end improvisés dans les dunes, à regarder le coucher du soleil, sans organisation ni dépenses associées. À mes yeux, il n’y a rien de mieux et c’est beaucoup plus authentique! 🙂

      Merci pour ton passage sur le blogue, ça me fait très plaisir! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s